L'ancien président s'était déplacé à Provins pour dédicacer quelques exemplaires de son livre autobiographique, Passions. Sur place, une résidente a lourdement insisté pour repartir avec lui mais a fini par se contenter d'un bisou (presque) volé.
Crédit : QuotidienCapture vidéo

"Est-ce que je peux rentrer avec toi à Paris, après la dédicace", s’est lancée une femme, en blouse à fleur et vêtue d’un pantalon rouge. C’est à Provins, une commune de Seine-et-Marne connue notamment pour son festival médiéval, que cette admiratrice de Nicolas Sarkozy a finalement pu approcher l’ancien président de la République, le 5 octobre 2019. Le conjoint de Carla Bruni faisait la promotion de son ouvrage autobiographique, Passions (éditions de l’Observatoire), publié en juin dernier.

"Ça va être difficile, parce que je ne rentre pas à Paris", tente alors l’ancien président, dont la réponse a été capturée par les caméras de l’émission Quotidien, animée par Yann Barthès et reprise par le magazine people Gala. Visiblement pas impressionnée pour un sou, la fan reprend : "Ah ! Et alors, est-ce que je pourrais avoir ton numéro pour t’appeler, et convenir d’un rendez-vous". Nicolas Sarkozy, au regard "mi-inquiet mi-gêné" note le journal, la renvoie alors vers son équipe comme l’illustre l’extrait vidéo.

Il en faudra plus, néanmoins, pour détourner la femme de son objectif. Elle continue en effet de le draguer "lourdement", précise le journal. Aux côtés de l’ancien chef de l'État, on retrouve d’ailleurs un Christian Jacob qui se retient de rire. "Je pourrais lui donner le tien si tu veux", lâche d’ailleurs à son attention l’ex-patron de la droite que la situation aurait tout de même amusé. En tournant la tête, cependant, il n’a pas remarqué la manoeuvre de son admiratrice : elle contourne la table et se glisser dans son dos… Pour mieux lui voler un bisou sur la joue.

Nicolas Sarkozy lourdement dragué par une fan : Carla Bruni très jalouse ?

Une scène, rappelle Télé Loisir, qui n’aurait sans doute pas plu à Carla Bruni. La chanteuse a, de fait, d’ores et déjà dit combien elle pouvait être jalouse. "Si, par exemple, mon mec me trompe, moi je le tue", avait-elle déclaré au micro d’Europe 1, dont Gala relaie les informations.

"Il est l’homme de ma vie, mon amour, parce que je l’ai épousé. Je ne me suis jamais mariée avant parce que je n’aime pas mentir. Donc je ne me suis mariée que lorsque j’étais sûre que c’était le bon. C’est un contrat précis. Le mariage, cela implique la fidélité, cela implique d’être avec la personne même dans les périodes difficiles. C’est un véritable engagement", avait-elle poursuivi.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.