Nouveau rebondissement dans l'affaire Daval. Son avocat a été convoqué par le tribunal et doit comparaître ce lundi 25 mars. Il fait l'objet d'une procédure judiciaire en lien avec celle qui vise Jonathann Daval.
AFP

L'avocat de Jonathann Daval aurait violé le secret professionnel

Accusé de violation du secret professionnel, Me Randall Schwerdorffer passe à la barre. L’avocat de Jonathann Daval, est convoqué ce lundi25 mars dans l'après-midi par le tribunal correctionnel de Lons-le-Saunier (Juras), relate Le Point. Selon Etienne Manteaux, procureur de la République à Besançon, le défenseur de Jonathann Daval aurait commis une infraction lors d’une audition, le 7 décembre 2018.

Selon le procureur, le conseil aurait révélé une information à Martine Henry, la mère du mis en examen, pendant que ce dernier rencontrait Isabelle Fouillot, la mère d’Alexia Daval. Juste après avoir quitté le cabinet du magistrat instructeur, Me Schwerdorffer aurait croisé la mère de son client, qui est soupçonné d'avoir tué sa compagne. C’est là qu’il lui aurait confié quelques mots. "Ca va mal, Jonathann est déstabilisé", aurait-il expliqué.

L’avocat de Jonathann Daval est défendu par Me Euvrad et Me Fittante. Les représentants de Me Schwerdorffer comptent appuyer leur défense sur "la liberté d'expression de l'avocat dans une société démocratique". Selon Me Fittante qui se base sur l’article 11 du code de Procédure pénale "quand un avocat informe la mère d'un justiciable qu'il défend de son état psychologique, il ne viole pas le secret, mais remplit le devoir d'humanité attaché à son serment".

L'avocat de Jonathann Daval face à la justice : il pourrait demander un dépaysement de l’affaire

"Notre client dispose d'un cabinet secondaire dans le Jura ; dès lors, il serait opportun qu'il puisse être jugé en dehors du ressort de la cour d'appel de Besançon", considère Me Fittante.

Les avocats de Me Schwerdorffer, défenseur de Jonathann Daval, envisagent de "demander le dépaysement de l’affaire devant une autre juridiction". C’est-à-dire qu’ils voudraient renvoyer l’affaire à un autre tribunal que celui où l’infraction aurait été commise. Cela éviterait, en cas d’appel, que l’affaire ne retourne devant les magistrats bisontins, explique L’Est républicain.

L’avocat de Jonathann Daval qui reconnait avoir fait allusion à l’état émotionnel de son client et la photo du chat du couple (montrée au mis en examen lors de l’audition du 7 décembre). Il encourt 15 000 euros d'amende et un an de prison pour violation du secret professionnel.

Ce gonfleur que tout le monde s’arrache est en solde ! Utilisez le code SOLDES30 !

Vidéo : L'avocat de Jonathann Daval jugé en correctionnelle le 25 mars

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.