Torse nu, le pantalon descendant. Telle était la tenue particulière d'un homme lorsqu'une patrouille de police l'a sommé de se revêtir, ce mercredi 24 juillet 2019 à Laval, en Mayenne.
IllustrationAFP

Que faisait cet homme à moitié dénudé dans les rues de Laval (Mayenne) ? Ce mercredi 24 juillet 2019, vers 15h, des policiers aperçoivent un individu dans une tenue bien particulière, sur la place du 11-Novembre. L’homme, se dirigeant vers le pont de l’Europe, est en effet torse nu et son pantalon descend sur son bas ventre, rapporte le site d’actualité 24 matins.

A moitié nu dans la rue, la police lui demande de se rhabiller

Selon les informations du journal local Le Courrier de la Mayenne, le jeune homme est un habitant d’Oisseau, une commune voisine.

Afin d’adopter une tenue plus décente, les forces de l’ordre l’ont appelé à se rhabiller. Mais l’individu a refusé d’obtempérer. Un policier a alors tenté de procéder à une palpation de sécurité. Or, là aussi, le jeune homme s’y est opposé.

A moitié nu dans la rue, il crache sur la police et tente de prendre la fuite

Le jeune homme dénudé a en effet repoussé l’agent, avant de lui cracher au visage. Il a ensuite tenté de prendre la fuite, puis, une fois rattrapé, a de nouveau craché sur les forces de l’ordre.

L’homme était-il dans son état normal au moment des faits ? Aucune information n’a pour l’instant été dévoilé.

Il a finalement été interpellé pour outrages. Après avoir été entendu, il a toutefois été remis en liberté, en attente des plaintes des policiers, ainsi agressés. Il pourrait alors être prochainement inquiété.

Comme le rappelle la loi, dans ce cas d’outrage à l'égard d'un agent dépositaire de l'autorité publique, le jeune homme risque un an d'emprisonnement et 15 000 € d'amende.

Vidéo : L'appel du faux policier : une vraie arnaque dont il faut se méfier

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.