Ce dimanche 21 mai, la SPA a condamné l'abattage préventif de 150 macaques de Java du parc animalier la Pinède des singes de Labenne (Landes). Les animaux seraient porteurs d'un herpès neurologique potentiellement mortel pour l'homme. 
Landes : la SPA condamne l'abattage de 150 macaques d'un parc animalier

C'est dans un communiqué que la Société Protectrice des Animaux (SPA) a condamné "fermement l'euthanasie massive" et s'est déclarée "indignée par cet acte réalisé à l'insu des associations de protection animale". Elle réclame par ailleurs que des solutions soient trouvées pour les deux singes en fuite qui, selon le journal Sud Ouest, auraient échappé aux abattages réalisés par les services vétérinaires du département de vendredi 19 mai.

Selon la SPA : "les avis scientifiques concernant l’état sanitaire de ces animaux sont loin d’être unanimes et il apparaît essentiel et urgent que soit mis en place un comité regroupant l’ensemble des professionnels de la santé et de la protection animale pour statuer sur le devenir durable de ces animaux".

À lire aussi : Canicule : et les animaux des zoos, alors ?

Inflammation du système nerveux central

Si la décision d'euthanasier les 150 macaques de Java a été prise, c'est qu'ils étaient porteurs d'un virus herpès neurologique potentiellement mortel pour l'homme. Le parc animalier dans lequel se trouvaient les animaux avait d'ailleurs été placé en liquidation judiciaire en avril 2016 et son activité avait été suspendue en janvier de la même année par un arrêté préfectoral. En cause notamment dans cette affaire : des évasions répétées d'animaux ainsi qu'une reproduction non maîtrisée. Le nombre de macaques est passé de 60 à 165 en quelques années.

Pour se rendre compte de l'état de santé des singes, des prélèvements avaient été effectués en janvier 2017. C'est à cette date que la contamination de la majorité des macaques par le virus de "l'herpès virus B (MaHV1)" a été révélée. Un virus dangereux pour l'homme, car il peut être à l'origine d'encéphalomyélite, une inflammation du système nerveux central. Il est mortel dans 80% des cas et peut, en cas de survie, entraîner des séquelles neurologiques et cognitives sévères et invalidantes. 

Remportez un chèque cadeau de 500€ et offrez-vous un vélo électrique en participant au grand jeu concours.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.