Au cœur d'une importante affaire de justice depuis le décès de son époux, Laeticia Hallyday fait déjà face aux aînés du Taulier. Malheureusement pour elle, un second front judiciaire pourrait s'ouvrir... Une de ses anciennes proches se retourne en effet contre elle.

Laeticia Hallyday : son ex-agente pourrait la poursuivre en justice

Laeticia Hallyday pourrait bien se retrouver devant les tribunaux une fois de plus. En l’occurrence il ne s’agit pas de l’héritage du Taulier, ni de Laura Smet et David Hallyday, mais de Laurence Favalelli.

En fin d'année dernière, l’ancienne agente de Laeticia a décidé de mettre fin à leur collaboration "en raisons des agissements fautifs et répétés de [Laeticia Hallyday]", a expliqué son avocat à Closer. Visiblement, elle ne compte pas s’arrêter là. En effet, la professionnelle réclame maintenant un dédommagement à l’épouse de Johnny Hallyday et menace de la poursuivre en justice pour harcèlement moral.

Publicité
Publicité
"Il lui était insupportable de continuer à subir une telle atteinte à son image et à supporter les humiliations dont elle a été l'objet" a indiqué Me Pascal-Pierre Garbarin, l’avocat de Laurence Favalelli.

Pour ces raisons, l’ancienne collaboratrice de Laeticia Hallyday demande à être dédommagée, ce qui pourrait apaiser les tensions. Son conseil affirme tout de même que sa cliente est prête à se servir de la presse pour faire pression, "puisque c'est apparemment un outil qui est très utilisé par madame Hallyday".

Laeticia Hallyday : il y aurait des preuves contre elle

Les faits auraient eu lieu dans la cadre professionnel selon les précisions de l’avocat. De son côté l’ex-agente confirme avoir des preuves de ces agissements "fautifs et répétés" en sa possession. Laurence Favalelli espère toutefois que l’affaire n’ira pas jusqu’aux tribunaux.

Publicité

Pour rappel, lors de la démission de son agente, Paris Match a notamment annoncé que Laeticia s'était séparée de cette collaboratrice pour des raisons financières. L'avocat de Laurence Favalelli a tenu à démentir ce propos afin de mettre en lumière les agissements qui ont poussé sa cliente à quitter cet emploi.

Par ailleurs, le magazine indique également que la mère de Jade et Joy s'est séparé du cabinet de communication DGM qui la conseillait pour des questions de restrictions budgétaires.