Laura Smet et David Hallyday ont emporté la première manche dans la bataille qui les oppose à Laeticia Hallyday. Leurs avocats ont obtenu que la veuve de Johnny Hallyday dévoile certaines informations. 

Le tribunal de grande instance de Nanterre a accédé ce jeudi à la requête des avocats de Laura Smet et David Hallyday qui souhaitaient le renvoi de l’audience. Pour cela, ils arguaient notamment de la réception de plusieurs documents, en anglais et incomplets les jours précédents, mais aussi et surtout de l’absence de pièces indispensables concernant les deux trusts qui gèrent aujourd’hui l’héritage de Johnny Hallyday. L’un gère les biens français, l’autre le reste.

Les juges ont donc accédé à leur requête et sommé Laeticia Hallyday et ses conseils de fournir les pièces avant lundi 19 mars, rapporte Le Figaro

Dans le détail

Les pièces que livrera le camp de Laëticia Hallyday s’annoncent riches de détails. Elles devraient notamment dévoiler les noms des personnes associées aux différents trusts, les actifs déjà gérés et les actifs en cours d’acquisition. La villa de Pacific Pallissade, à Los Angeles, est par exemple détenue par le trust JPS.

Publicité
Outre les identités du ou des trustees et le périmètre des entités, les documents devraient révéler à combien est louée la villa que Johnny et Laeticia avaient acheté à Saint Barthelemy. C’est l’avocat des deux aînés du taulier qui l’a assuré en déclarant jeudi au tribunal : "Nous avons besoin de plusieurs documents que vous et nous n'avons pas: le nom du trustee, l'acte de nomination, la liste des actifs dans le trust actuellement, celle des actifs en cours de mise dans le trust et enfin le ou les comptes bancaires de ce trust par lesquels doivent transiter les loyers de la villa à Saint-Barthélemy et ce pour apprécier les mesures conservatoires demandées".

L'audience a été renvoyée au 30 mars.

Vidéo : Héritage Hallyday : la joute judiciaire est lancée

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité