Les Français sont-ils réellement très actifs au lit ? Une étude vient confronter perception et réalité.
(Illustration)Istock

La vérité sur la vie sexuelle des Français : un chiffre 4 fois moins important en réalité

Stop aux idées préconçues, place aux chiffres ! Si les Français ont la réputation d’être une des populations les plus active sous la couette, l’étude réalisée par l’institut Ipsos parue le 10 décembre démontre le contraire. Surtout elle semble montrer que le Français est vantard et qu'il a tendance à surestimer le nombre de ses rapports sexuels.

C’est ce que rapporte cette étude intitulée "Perils of Perception" pour laquelle 30 000 personnes vivant dans 37 pays ont été interrogés. Les questions portaient sur la perception de la réalité à travers différents thèmes comme la santé, l’économie, l’environnement, la violence ou encore la sexualité. Résultat : une grande disparité est souvent remarquée.

Dans le questionnaire soumis aux participants français, l’intitulé de la question est le suivant : "En moyenne, combien de fois pensez-vous que les [personnes] âgées de 18 à 29 ans en France ont eu des relations sexuelles au cours des 4 dernières semaines ?". En réalité, il y a deux questions distinctes, une pour les femmes et une pour les hommes (à la place du mot personne dans l’énoncé précité).

Quand il est demandé aux Français de dire le nombre de relations qu’une femme a en un mois, ils répondent en moyenne 21 fois et 23 fois pour les hommes. Pourtant, quand ils doivent inscrire sur un calendrier le nombre de jours où ils ont réellement fait l’amour, explique BFMTV, ce chiffre chute alors à 5 en moyenne pour les deux sexes, soit plus de quatre fois moins.

A lire aussi :  Un couple surpris en plein rapport intime sur l'autoroute

La vérité sur la vie sexuelle des Français : une tendance à la surestimation

Cette surestimation n’est pas une exception nationale. Dans la plupart des pays, il y a une tendance à surévaluer le nombre de fois avec des écarts entre estimation plus ou moins élevés. Par exemple, au Mexique, les habitants pensent que les femmes ont en moyenne 29 rapports sexuels par mois, soit près de un par jour, alors qu’en réalité ce chiffre est de 4. Pour les hommes, c’est l’Inde qui a le plus gros écart avec 32 fois estimées contre 3 réelles.

Dans cette enquête, l’institut Ipsos a également distingué les réponses obtenues en fonction du sexe de la personne qui répond. Il ressort que dans la majorité des pays les deux surestiment énormément le nombre de relations sexuelles, avec une tendance pour les femmes à donner des chiffres plus élevés notamment quand elles répondent sur les hommes.

Vidéo : Un couple grille un feu rouge en plein ébat

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.