Ecouter l'article :

Après avoir indiqué que les personnes en bonne santé n'avaient aucune raison de porter un masque, l'Organisation mondiale de la santé revient sur sa déclaration. Voici ce qu'elle préconise à présent.
La nouvelle recommandation de l'OMSIllustrationIstock

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) fait marche arrière. Après avoir précisé que le port d'équipements de protection individuelle (EPI) n’étant pas nécessaire pour le grand public non touché par le Covid-19 durant la pandémie, elle se ravise. L’agence juge à présent que les masques, tout comme les visières de protection faits maison pourraient contribuer à lutter contre la propagation du nouveau coronavirus. Le vendredi 5 juin, l’OMS a ainsi déclaré que les personnes de plus de 60 ans et celles présentées comme à risque, devraient porter un masque médical, chirurgical ou N95, dans les lieux publics ; notamment lorsqu'une distance physique d'au moins 1 mètre est impossible, rapporte Business Insider.

Ils seraient également efficaces pour les autres personnes. "A la lumière de l'évolution des preuves" les masques faits maison (confectionnés avec trois couches de tissu)  peuvent protéger le grand public dans les lieux très fréquentés, tels que les transports en commun, les magasins, ou "dans d'autres environnements confinés ou surpeuplés".

Coronavirus : "Les visières de protection ont un rôle à jouer"

"Les visières de protection ont un rôle à jouer si des masques ne sont pas disponibles, mais il faut en discuter pour savoir où et quand elles peuvent être utilisées au mieux", a indiqué Maria van Kerkove, lors d’une conférence de presse tenue ce lundi 8 juin 2020.

"Ce qui est important à propos du masque, ce ne sont pas juste les tissus utilisés, mais aussi la façon dont il couvre réellement votre visage, en fournissant cette barrière sur votre nez et votre bouche", a-t-elle ajouté.

S’il n’existe pas d’études de comparaisons scientifiques entre les visières et les masques, certains experts américains en santé publique estiment que les visières de protection faciales sont aussi efficaces que les masques en termes de protection virale. D’autres émettent encore à des doutes à ce sujet.

"Les masques seuls ne vous protégeront pas, les visières de protection seules ne vous protégeront pas de l'infection", alerte toutefois Maria van Kerkhove.

Et de conclure : "Il est vraiment important que toutes les mesures, y compris l'éloignement physique... L'hygiène des mains, le lavage des mains avec de l'eau et du savon ou du gel hydroalcoolique, la pratique du 'savoir-vivre' respiratoire, éternuer dans son coude... Toutes ces mesures doivent rester en place".

Vidéo : Vaccins anti-coronavirus : où en est-on ?

Obtenez gratuitement votre guide mutuelle senior 2020 pour réaliser des économies !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.