Que s’est-il vraiment passé à Koh-Lanta, la nuit où une candidate assure avoir été agressée ? De nouvelles déclarations permettent d’en apprendre plus…

Koh-Lanta : deux versions d'une même nuit

Après l’annulation de Koh-Lanta, c’est au tour de la justice de faire toute la lumière dans l’affaire qui oppose Candide Renard à Eddy Guyot. La candidate accuse son coéquiper d’agression sexuelle. Les faits seraient survenus pendant la nuit, alors que les caméras n’étaient pas présentes. Dans la version qu’elle a donnée à la police, dévoilée par RMC, la fille de l’entraîneur de foot Hervé Renard assure que celui qu’elle accuse avait pris pour habitude de dormir entre des filles la nuit.

Dans sa déposition, Candide Renard explique qu’elle se serait alors réveillée dans la nuit à cause des attouchements d’Eddy Guyot, sous ses vêtements. Le repoussant, elle aurait quitté les lieux et se serait confié à d’autres membres de l’équipe. Cette version est fermement niée par le candidat qui a été entendu par police à son retour, avant d’être relâché.

L’avocat d’Eddy Guyot, Jérémie Assous, invité ces derniers jours à s’exprimer sur BFMTV et Europe 1 assure de son côté que la version de Candide Renard est "incompatible" avec la version donnée par les autres candidats. Le conseil, tout en estimant que la production a fait une grosse erreur en annulant l’émission, argue que son client a toujours refusé de dormir à côté des filles. "Il avait décidé de dormir contre la paroi et que c’était une autre personne, Fabien, qui allait dormir contre lui. Tout ça, c’est filmé", a annoncé Me Assous sur BFMTV

Candide Renard a l'entier soutien de son père, Hervé Renard

L'avocat va plus loin et assure que Candide Renard a reconnu s’être levée pendant la nuit et être venue se replacer à côté de son client. Sur Europe 1, l’avocat a également tenu à ajouter : "L'agression sexuelle est une qualification juridique qui va d'une main baladeuse à un viol avec arme. En l'espèce, ce que reproche Candide, qui est totalement faux et infondé, c'est le fait qu'Eddy ait tenté de l'embrasser et glissé la main sous son pull, donc on est très loin de faits criminels". Me Assous soutient par ailleurs que Candide Renard aurait refusé une confrontation avec Eddy Guyot après sa déposition. Le parquet de Nancy, saisi, a décidé d'ouvrir une information judiciaire.

Publicité
La candidate a de son côté choisi de garder le silence dans les médias. Son avocat a fait savoir à l’AFP que sa cliente réservait ses déclarations pour la justice : "Sa détermination est intacte". Dans cette procédure, Candide Renard peut en tout compter sur le soutien de son père, Hervé Renard qui a posté un message de soutien ce mercredi.

Vidéo : Koh-Lanta définitivement annulé ? Denis Brogniart répond

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité