Julie Gayet n’aurait pas apprécié la sortie d’une biographie d’elle. Un passage sur son père l’aurait même beaucoup énervée. Découvrez pourquoi. 

Le mois dernier, Soizic Quéméner et François Aubel signaient, Julie Gayet, une intermittente à l’Elysée. Une biographie de l’actrice – la première – dans laquelle ils dévoilaient les pans méconnus de sa carrière mais aussi, et surtout, de sa vie privée. Grâce à cet ouvrage, on découvrait ainsi comment celle que ses auteurs surnomment "la Première dame clandestine" et le président François Hollande vivent leur relation cachée mais aussi dans quel univers la comédienne a grandi.

Publicité
Elle n’a pas aimé le portrait fait de son pèreSoizic Quéméner et François Aubel évoquent en effet sa mère antiquaire et son père chirurgien. A propos de ce dernier, Brice Gayet, les deux auteurs précisent qu’il est proche de François Hollande et jouit non seulement d’un solide réseau politique à gauche de l’échiquier mais aussi d’une renommée internationale et ce, sans pour autant être "gauche caviar". La preuve : il roule "dans une petite voiture" alors même s’il possède un château à Berrac et fait partie de la haute bourgeoisie. Un portrait plutôt élogieux du docteur Gayet, mais pas assez au goût de sa fille,rapporte Le Figaro. Dans un indiscret, le quotidien écrit que le passage consacré à son père a mis l’actrice "en rogne". Citant un de ses proches, le journal précise également que, "pas contente", elle aurait vivement déploré que "l’exemplarité" du médecin soit moins évoquée que son rapport à l’argent. "Ce n’est pas un homme d’argent", aurait-elle-même fait valoir.

En vidéo : Julie Gayet plaque un paparazzi dans la série "Dix pour cent"

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité