Ecouter l'article :

Enterrée au cimetière de Lorient, à Saint-Barthélemy, la dépouille de Johnny Hallyday pourrait être en danger. En cause ? Le sable, qui attaque le bois du cercueil, et les crabes. Un animal carnivore, voire charognard…
Johnny Hallyday va-t-il finir dévoré par de gros crabes de terre ?Johnny Hallyday, Palais de Justice de Nice, 2004AFP

Il s'agirait de respecter les dernières volontés du Taulier… Et de veiller à sa dignité. C'est en tout cas ce qu'explique le conseil de Laeticia Hallyday, qui milite pour le déplacement, de toute urgence, de la dépouille de Johnny Hallyday. Inhumé le 11 décembre 2017 à Saint-Barthélemy, le rockeur repose actuellement à même le sable, dans le cimetière de Lorient. Une situation qui pourrait s'avérer dangereuse pour le cercueil car "le sable de mer pourrait altérer le bois", détaille l'avocat de la veuve, qui dit avoir été contactée par écrit par le fossoyeur en chef de la petite île antillaise.

Laeticia Hallyday a pourtant fait construire un caveau familial, à quelques mètres de la tombe de son défunt mari, rappelle La Provence. Une initiative conforme aux demandes de l'idole des jeunes, qui désirait "reposer au cimetière marin de Lorient à Saint-Barthélemy, dans un caveau à construire", indique 20 minutes. C'est précisément parce que la petite crypte n'était pas encore érigée qu'il a fallu enterrer la star "de manière provisoire" et "directement dans le sable, dans l'attente de son déplacement", poursuit Me Gilles Gauer, qui défend Laeticia Hallyday. Et lui de pointer un autre risque pour l'ancienne icône : les crustacés. "Ce à quoi nous pouvons ajouter le danger des gros crabes de terre très nombreux dans le cimetière de Lorient", alerte-t-il. Pour rappel, le crabe est un animal charognard, qui n'hésite donc pas à dévorer les cadavres.

Pourquoi la dépouille de Johnny n'a-t-elle pas été déplacée ?

Si l'avocat de Laeticia Hallyday s'agace de cette situation c'est aussi, explique-t-il, parce que Laura Smet s'opposerait à l'exhumation du cadavre de son père. Il s'agit de l'un des sujets qui oppose encore les deux femmes, précise le quotidien gratuit sur son site. "Il existe à ce jour une obligation juridique et une urgence éthique à ce que ce déplacement puisse être autorisé et accompli sans délai. Deux ans après l'inhumation provisoire de Johnny, l'opposition individuelle de Madame Laura Smet ne peut bloquer ce que le droit et la dignité imposent", écrit Mre Gauer.

De telles attaques ont ulcéré la fille de l'artiste. Dans une publication Instagram, elle fait remarquer qu'elle n'a "jamais été consultée sur la question de (la) sépulture" et que Laeticia Hallyday est la seule à avoir eu voix au chapitre. C'est elle qui a choisi d'ensevelir Johnny là où elle se trouve, poursuit la comédienne, qui insiste : "elle connaissait parfaitement les conditions".

"J'ai découvert dans la presse l'été dernier le projet de transfert. J'ai immédiatement donné mon accord sur le principe de l'exhumation si tous les héritiers définissent ensemble les détails", indique-t-elle encore. "À ce jour, à part de vagues informations, aucun détail précis ne m'a été donné sur cette exhumation", tient-elle à préciser, non sans une autre pique : "Imaginer son père exhumé dans l'improvisation serait un nouvel affront à sa mémoire. Je ne peux m'y résoudre et je ne me laisserai pas instrumentaliser", assène-t-elle en conclusion.

Profitez d'un mois offert et accéder à des milliers de livres en ligne, jeux en ligne et cours en ligne !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.