Johnny Hallyday, décédé à l’âge de 74 ans, mercredi, aura le droit à un hommage populaire, contrairement à Jean d’Ormesson qui aura lui un hommage national. Quelle est la différence entre les deux ?

Tandis que l’écrivain français Jean d’Ormesson, parti à l’âge de 92 ans mardi dernier, a le droit à un hommage national ce vendredi, Johnny Hallyday, parti dans la nuit de mardi à mercredi à l’âge de 74 ans, sera au centre d'un hommage populaire organisé samedi. La différence ? "L'hommage national s'inscrit dans un cadre très protocolaire, très millimétré", explique une source de l’Elysée à l’Express. "L’hommage national est très souvent réservé aux militaires et obéit à des règles précises. Il s’agit ici d’une "distinction officielle de la République", indique Ouest-France

Il se peut également qu’une personne ayant eu un destin exceptionnel ait le droit à cette distinction. La cérémonie nationale s’effectue au Panthéon ou dans la Cour des Invalides. De plus, la dépouille du défunt est recouverte d’un drapeau tricolore et le président fait un discours en son honneur. C'est dans ce cadre là que se dérouleront les obsèques de Jean d'Ormesson ce vendredi.

L’un aux Invalides, le second sur les Champs-Elysées

Les funérailles nationales de l’écrivain auront donc une raisonnance beaucoup plus protocolaire et assez différente de l'hommage du peuple réservé à l’idole des jeunes. Le rockeur sera au plus proche de ses fans samedi puisqu'il est prévu que sa dépouille descende les Champs Elysées pour rejoindre ensuite l'Eglise de la Madeleine. Pendant toute cette marche, Johnny Hallyday sera entouré de ses musiciens et de ses proches. 

Publicité
Le convoi funèbre partira de l’Arc de Triomphe, passera par la place de la Concorde et achèvera sa route à l’église de la Madeleine, dans le huitième arrondissement de Paris, pour un "office religieux", au cours duquel Emmanuel Macron prendra brièvement la parole. "Près de quinze cents policiers et gendarmes seront dédiés à la sécurisation de l’événement", a annoncé Michel Delpuech, le préfet de police de Paris au MondeJe prendrai un arrêté de 'zone de protection' qui englobera la place de l’Etoile, les Champs-Elysées, la Concorde et la place de la Madeleine, pour permettre aux policiers et aux gendarmes de réaliser des opérations de contrôle".

La Tour Eiffel et l'AccorHotel Arena afficheront également le message "merci Johnny", indique LCI.

mots-clés : Johnny hallyday

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité