Johnny Hallyday rapporte toujours gros à ses héritiers : une matière première colossale

Rééditions, albums inédits, coffrets… Pour satisfaire les fans, les deux maisons de disques ont effectué un énorme travail de recherche, tout au long de l’année 2018.

Comme le souligne George De Sousa, directeur du catalogue chez Universal dans les colonnes du Parisien, les possibilités semblent infinies. "C’est une œuvre extrêmement riche, car la carrière de Johnny a été très longue. Mon collaborateur qui s’occupe du travail sur les rééditions passe 80% de son temps sur les enregistrements d’Hallyday que nous possédons. Nous n’avons pas d’inédit, mais énormément de versions différentes, de live. Nous sortons des disques à quelques milliers d’exemplaires juste pour les fans inconditionnels à côté des compilations qui sont très rentables. Dans nos archives, nous avons de quoi faire vivre l’œuvre de Johnny pendant encore au moins 10 ans."

Retrouvez le goût d'apprendre ! Des milliers de cours interactifs 100% en ligne sur tous vos sujets préférés !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.