L'animateur de la matinale de RMC, Jean-Jacques Bourdin, lance un cri d'alerte en plein direct sur un sujet qui défraie la chronique en ce mois de février 2019.
AFP

Coup de gueule de Jean-Jacques Bourdin : "des torrents de haine"

Il est un peu moins de 7h30, mercredi 13 février 2019, lorsque Jean-Jacques Bourdin lance un coup de gueule durant la matinale de RMC. Alors que le sujet autour de la problématique "faut-il réguler les contenus sur les réseaux sociaux ?" est lancé, l’animateur ne peut s’empêcher de s’exprimer sur le sujet.

Il déclare "insulter, menacer : est-ce un droit absolu, protégé par l’anonymat ?". En s’adressant à la fois à ses collègues présents autour de la table, et à la fois aux auditeurs, il décide de dénoncer les messages odieux que la chaîne reçoit : "vous n’imaginez pas les torrents de haine que nous avons reçu", affirme-t-il.

S’en suit alors des citations d’insultes, énumérées par Jean-Jacques Bourdin, qui semble scandalisé par la situation : "Ces juifs pleurnichent sans-cesse […] une communauté intouchable […] les chouchous des médias …" Des messages reçus à la fois sur les réseaux sociaux et au standard de l’émission, souligne-t-il, laissant ses collègues sans voix…

Coup de gueule de Jean-Jacques Bourdin : un contexte particulier

Le cri d’alerte de Jean-Jacques Bourdin est encré dans l’actualité des derniers jours. En effet, trois jours plus tôt avant son intervention, c’est-à-dire le 11 février 2019, le ministre de l’Intérieur, Christophe Castaner, a dévoilé une chiffre impressionnant : la "hausse de 74%" des actes antisémites en France, en 2018.

Pour rappel, la France connait depuis ces derniers jours des actes antisémites à répétition comme par exemple la dégradation d’une représentation de Simone Weil par une croix gammée, le 11 février 2019, à Paris.

Face à ce fléau, notamment concernant les insultes sur les réseaux sociaux, le Premier ministre, Edouard Philippe, a annoncé, mardi 12 février 2019, une loi pour réguler les contenus avant l'été, rappelle Charles Magnien sur RMC. C’est après la chronique de ce dernier que Jean-Jacques Bourdin s’est enflammé sur la plateau de l’émission.

Vidéo : Jean-Jacques Bourdin pique une grosse colère

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.