L'emblématique animateur de France 2 vient, une nouvelle fois, de critiquer la chaîne sur laquelle il officie. Et pour cause ! La situation serait devenue incompréhensible à ses yeux. 

Déception de Patrick Sébastien : ce qu’il reproche

Le trublion de la 2 et animateur phare de la sacro-sainte émission Le plus grand cabaret du monde a choisi de revenir, dans une récente interview accordée à TVMag, sur les choix opérés par sa direction. De fait, tel que le souligne Télé-Loisirs, l’animateur serait, en effet, particulièrement déçu que le nombre de ses prime time diminue d’année en année.

La saison prochaine, ne devrait être diffusées que quelques émissions du Plus grand cabaret du monde entre septembre 2018 et juin 2019 (sept au total en ajoutant quatre numéros des Années bonheur). Une restriction drastique qui se révèlerait tout bonnement incompréhensible aux yeux de Patrick Sébastien.

Publicité
Publicité

A lire aussi : Les petites piques de Patrick Sébastien à Nagui et Laurent Ruquier

Déception de Patrick Sébastien : seulement 3 émissions par an ?

Ni une, ni deux, l’animateur de France 2 a donc décidé de partager son ressenti dans les colonnes de TVMag. "Aujourd’hui, sans la critiquer, j’ai dû mal à comprendre que la chaîne réduise le nombre des émissions pour n’en laisser que trois l’an prochain, dont celle du réveillon. Ça me fait de la peine... ", a t-il indiqué. Et de poursuivre : "Quand on voit son message d’universalité et son audience, je pense qu’il n’y a pas une émission qui mérite plus le label service public".

Mais s’il n’y avait que cela ! Au rang des déconvenues à venir pour Patrick Sébastien, il semblerait que France 2 ait également pris le parti de mettre fin à ses fictions. Fictions auxquelles il avait pris part et dont les audiences se révélaient, a priori, au beau fixe.

Publicité

"J’en ai fait trois, dont deux qui ont rassemblé plus de 4 millions de téléspectateurs. Mais, avant la diffusion de la troisième, on m’a annoncé que je n’en ferai pas d’autres !". Reste à savoir pourquoi France 2 a pris une telle décision. "C'est à la chaîne qu'il faut demander", conclut l’animateur sur TVMag.

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour :