Mort "paisiblement" et "au milieu des siens", Jacques Chirac doit être inhumé au cimetière de Montparnasse, ce lundi 30 septembre 2019. C'est donc auprès de sa fille, à Paris, qu'il reposera. Certains n'hésitent d'ailleurs pas à visiter sa tombe, avant même la mise en terre…
Jacques Chirac : à partir de quand pourrez-vous vous recueillir sur sa tombe ?AFP

Deuil national.  Quelques jours après la mort du président Jacques Chirac, décédé le 26 septembre 2019, les hommages se multiplient. Après la cérémonie populaire donnée sous le dôme des Invalides, le 29 septembre, le chef de l'État doit maintenant être inhumé "dans un cadre strictement privé", au cimetière parisien de Montparnasse, rapporte Paris Match. Il reposera auprès  de sa fille aînée, Laurence, qui succombait en 2016 à une attaque cardiaque.

Le cimetière, indique BFMTV, sera fermé pendant toute la durée des obsèques. La sépulture, déjà installée, attire pourtant déjà les curieux. Sa sobriété touche d’ailleurs certains d’entre eux, poursuit la chaîne d’information. "Je trouve ça très humble. Il est dans le caveau familial et je trouve ça très beau", explique une passante. Une autre pointe du doigt le nouvel "entourage" de l’ancien chef d'État. "Il est au milieu de pleins d’artistes et d’intellectuels comme Serge Reggiani ou Charles Baudelaire", fait-elle valoir.

Ces Françaises et ces Français, attachés à ce qu’incarnait Jacques Chirac autant qu’à sa personne pourront-ils venir se recueillir sur sa tombe ? Avant la fin de la cérémonie, non. Ensuite, en revanche, le cimetière devrait être de nouveau ouvert au public. C’est en tout cas ce qu’explique la Mairie de la ville, note la chaîne d’information en continu. Une (brève) réouverture est même envisageable dès le lundi soir.

Obsèques de Jacques Chirac : à quoi ressemble la tombe de l’ancien président de la République ?

La croix qui en orne le sommet n’est "pas plus haute qu’un homme", décrit BFMTV. Pour honorer la mémoire de Jacques Chirac, ses proches ont opté pour une stèle gris clair sur laquelle son nom est déjà gravé. 

"C’est une pierre tombale surmontée d’une croix catholique toute simple et puis son nom gravé, en marbre clair", précise d’ailleurs une promeneuse interrogée par France Info.

Pour la trouver, il faut s’enfoncer dans la longue avenue principale de ce cimetière de 19 hectares. La tombe de l’ancien président de la République se dresse à l’orée d’un rond-point central, lui-même décoré d’une imposante statue. Le premier maire de Paris après Jules Ferry sera d’ailleurs enterré "à deux pas" de Serge Gainsbourg.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.