Un individu sous l'emprise de l'alcool a perturbé un vol reliant Brisbane (Australie) à Bali (Indonésie) ce vendredi en tentant de s'immiscer dans le cockpit. L'appareil de la compagnie Virgin Australia a dû atterrir plus tôt que prévu en Indonésie. 

Un avion de la compagnie Virgin Australia reliant Brisbane (Australie) à Bali (Indonésie) a dû atterrir précipitamment après un incident provoqué par une personne ivre. Cette dernière essayait de forcer la porte de la cabine de pilotage.

Un détournement annoncé

Dans un premier temps, le pilote du Boeing 737-800 a d’abord cru qu’un passager tentait de s’introduire dans le cockpit pour détourner l’appareil. Un porte-parole de l’armée de l’air avait alors évoqué dans la presse la possibilité d’un détournement d’avion.

En réalité, l’incident a été provoqué par un passager qui avait simplement trop bu. Ce dernier n’a pas tenté de détourner l’avion. "Il ne s'agit pas d'un détournement, c'est un malentendu. Personne n'a été blessé et personne n'est en danger", a déclaré Heru Sudjatmiko, un responsable de la compagnie aérienne à l'aéroport de Denpasar.

L’individu ivre a finalement été maitrisé

Selon ce dernier, "Il s'agissait d'une personne ivre (...). Une trop grande consommation d'alcool l'a fait agir de manière agressive". En effet, c’est en entendant taper fortement contre la porte que le pilote s’est inquiété. Finalement, c’est en vain que le passager aura tenté de se rendre à l’avant de l’appareil puisque l’équipage l’a maitrisé et lui a passé les menottes avant de l’asseoir au fond de l’aéronef.

L’avion a tout de même été contraint de se poser à l’aéroport de Bali plus tôt que prévu précisent les autorités Indonésiennes qui ont débarqué le perturbateur. On ignore encore s'il sera pousuivi.

Vidéo sur le même thème : en avion, un passager trop ivre est ligoté à son siège

Téléchargez votre guide mutuelle (gratuit) !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.