Pour échapper à un contrôle de police, un automobiliste d'Angoulême a eu recours à une technique pour le moins inhabituelle. Le conducteur était en état d'ébriété.
Ivre, il place son fils de 13 ans au volantillustrationIstock

C’est une histoire étonnante, rapportée par les agents de la police municipale d'Angoulême, au journal régional Charente Libre

Mardi 12 février 2020, aux alentours de 20h15, des policiers en patrouille croisent un automobiliste de 37 ans. L’homme décrit comme barbu par les forces de l’ordre, roulait à vive allure à bord d’un Renault Kangoo, dans les environs de la gare d’Angoulême. 

Probablement en excès de vitesse, l’homme est repéré par les agents, qui font demi-tour pour le contrôler. Mais surprise, lorsque les policiers arrivent au niveau de la voiture, désormais arrêtée sur le bord de la route, ils constatent que l’homme n’est plus au volant. A la place, un jeune garçon de 13 ans est installé aux commandes de la voiture, à côté de l’homme barbu, devenu passager. Il s’agit en réalité du fils de l’automobiliste. 

Le conducteur alcoolisé

Le stratagème n’a pour ainsi dire pas fonctionné, puisque les forces de l’ordre ont immédiatement reconnu le conducteur barbu, aperçu quelques instants auparavant. 

Les agents ont alors réalisé un test d’alcoolémie sur l’automobiliste révélant un taux s’élevant à 0,90 grammes par litre de sang. Celui-ci a donc perdu son permis de conduire, ainsi que son Kangoo qui est pour l’instant immobilisé. Selon le journal Charente Libre, il fera également l’objet d’une ordonnance pénale. 

Le conducteur de la voiture, sans doute éméché à cause de l’alcool, a probablement cru échapper au contrôle de police par ce stratagème. Mais sa technique inédite s’est avérée être un échec.

Remportez un chèque cadeau de 500€ et offrez-vous un vélo électrique en participant au grand jeu concours.

Vidéo : Alcool : pourquoi souffre-t-on de "black out" ?

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.