Un homme a tenté d'enlever un enfant jeudi dernier sur la commune d'Apprieu, en Isère, à moins de 30 kilomètres de Pont-de-Beauvoisin, où la petite Maëlys a été vue pour la dernière fois il y a un mois. Les deux affaires ne sont pour l'instant pas liées.
©Getty (illustration)Istock

Les autorités n'ont pour l'instant pas de raison de lier les deux affaires, mais la coïncidence a de quoi faire froid dans le dos. Comme le rapporte LCI, la mairie d’Apprieu, en partenariat avec les directrices des écoles, a mis en garde les parents. Jeudi dernier, un homme a tenté d’enlever un enfant de 8 ans. 

Le petit garçon se trouvait à côté de chez lui quand il a été abordé par un homme dans une voiture, qui lui a proposé de monter. L’enfant a refusé et est rentré chez lui où il a raconté ce qu’il venait de se passer à sa mère. Cette dernière a appelé les gendarmes qui ont ouvert une enquête.

Selon la description du petit garçon, l’homme circulait dans un véhicule blanc et portait des lunettes de soleil ainsi qu’une capuche.

A lire aussi : Disparition de Maëlys : la station de lavage au peigne fin

Vigilance

Dans un communiqué, la ville a appelé les familles à la plus grande vigilance et les a encouragées à rappeler les règles de base à leurs enfants dans ce genre de situation.

Une source proche du dossier à LCI a précisé que cette affaire n’avait rien à voir avec la disparition de Maëlys, il y a un mois à Pont-de-Beauvoisin, situé à moins de 30 kilomètres. "Maintenant, Apprieu est à 30 minutes environ de Pont-de-Beauvoisin, c’est une petite commune, 15km2 environ. Forcément, des personnes ont pensé à des choses… ", a précisé l’informateur.

Faites une action inoubliable : en savoir plus sur le leg Unicef

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.