Sommaire

Et à l'école ?

Dans le cadre scolaire, les punitions sont encore plus réglementées. Fini les bonnets d'âne, les "Au coin !", les coups de règle sur les doigts... 

Selon le Bulletin officiel du ministère de l'Education nationale du 13 juillet 2000, "les punitions infligées doivent respecter la personne de l'élève et sa dignité : sont proscrites en conséquence toutes les formes de violence physique ou verbale, toute attitude humiliante, vexatoire ou dégradante à l'égard des élèves".

De manière plus concrète, les professeurs ne peuvent pas priver un élève de la totalité de son temps de récréation, ni mettre un zéro ou baisser la note de sa copie en raison de son comportement (un zéro pour une triche ou un devoir en retard reste autorisé), ni exclure d'un cours un élève sans surveillance, ni faire des punitions collectives. La confiscation d'un appareil personnel pour une longue période est également proscrite. Enfin, sachez que les traditionnelles "lignes" à copier ne sont plus tolérées, sans être formellement interdites.

Comparez et économisez sur votre mutuelle santé !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.