Depuis huit jours, une Française de 36 ans est portée disparue au Japon. Face au manque d'informations de la police japonaise, sa famille demande l'aide de l'Etat français.
Inquiétante disparition de Tiphaine au Japon : ce que l'on sait Twitter (DR)Capture Twitter

Disparition de Tiphaine au Japon : son passeport retrouvé dans sa chambre d’hôtel

Tiphaine Véron, 36 ans, n’a pas donné signe de vie à sa famille depuis une semaine. Arrivée le vendredi 27 juillet, elle a été aperçue pour la dernière fois le dimanche 29 juillet à Nikko, ville du nord-est du Japon où elle devait rester deux jours, explique BFM TV. Le dimanche matin elle aurait pris le petit déjeuner avec un couple d’Allemands avant de partir visiter la ville vers 10h-10h30.

Inquiet de ne pas voir la jeune femme se présenter à l’accueil pour rendre sa chambre, le propriétaire de l’hôtel a donné l’alerte aux forces de l’ordre nippones, lundi 30 juillet. Les policiers locaux ont procédé à la fouille de la chambre. Sur place, son passeport et ses affaires sont présentes, seul son téléphone portable manque, précise BFM TV. Les autorités japonaises ont alors lancé un appel à témoins, relayé par l’ambassade de France au Japon.

A lire aussi : Disparition d’un enfant ou d’un adulte : que se passe-t-il après ?

Disparition de Tiphaine au Japon : la famille demande l'aide de la France

Face à cette situation inquiétante, ses deux frères et sa sœur ont décidé de se rendre sur place ce week-end. Sybille, la sœur de la disparue, Tiphaine Véron, est d’autant plus inquiète que "ce n'est jamais anodin qu'on n'ait pas de nouvelles. Les fois où on n'en a pas eues, c'est qu'elle était dans le coma", explique-t-elle au micro de RTL. La Française originaire de Poitier est atteinte d’épilepsie qui nécessite un traitement.

Dimanche soir, après leur arrivée, sa sœur et ses deux frères ont donné une conférence de presse dans les médias locaux : "Depuis qu'on est arrivés, on se rend compte du manque d'informations collectées par la police. Aujourd'hui toutes les pistes sont possibles. Sans ses médicaments elle peut faire des crises convulsives graves. J'appelle à l'aide les autorités françaises pour retrouver ma sœur. J'aimerais qu'ils contactent les autorités japonaises pour qu'il y ait plus de moyens et des personnes spécialisées dans la recherche de personnes disparues. Je ne désespère pas de la retrouver, je me dis qu'elle n'est pas loin et qu'il faut faire quelque chose. Et vite. J'ai peur qu'on soit trop longs."

Selon Sud-Ouest, La police n’écarte pas la piste criminelle. Les enquêteurs disent avoir déjà parcouru en vain les chemins que Tiphaine aurait pu emprunter en allant visiter des lieux de culte à proximité, nombreux dans cette région.

 

Ce gonfleur que tout le monde s’arrache est en solde ! Utilisez le code SOLDES30 !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.