Un logement nourrice

Comme une telle somme a-t-elle pu toutefois être emmagasinée dans un seul appartement ?

Selon le SDPJ 94, "il y a de fortes chances pour que cela soit un appartement nourrice (NDLR : une habitation insoupçonnable où les dealers conservent leur marchandise). Le secteur compte trois points de deal à Hoche, Barbès et Valter avec près de 300 clients par jour, surtout des étudiants qui achètent des sachets de 10 €, pour un chiffre d’affaires de 3 000 à 4 000 euros. Et l’appartement est situé entre deux de ces points de deal."