Un sans-papier tunisien sera reçu dans quelques jours à la préfecture de Seine-Saint-Denis où sa demande de régularisation sera étudiée "en récompense de sa bravoure". Il a sauvé plusieurs personnes de l’incendie d’Aubervilliers qui a eu lieu samedi dernier.

© Capture d'écran Twitter

Son courage sera peut-être bientôt récompensé par l’obtention de papiers français. Un tunisien de 26 ans en situation irrégulière sur le territoire pourrait très prochainement être régularisé. Alors qu’il a sauvé plusieurs personnes des flammes qui ravageaient un immeuble d’habitation à Aubervilliers samedi dernier (Seine-Saint-Denis), le porte-parole de la préfecture de Seine-Saint-Denis a annoncé mercredi qu’il sera reçu dans ses locaux dès la semaine prochaine afin que sa demande de régularisation soit étudiée "en récompense de sa bravoure".

"Je leur ai dit qu’on n’allait pas mourir"
Agé de 26 ans, Mossen se trouvait dans l’appartement qu’il sous-louait au dernier étage de l’immeuble qui s’est embrasé samedi lorsque le feu a pris. Rapidement, le jeune sans-papiers est venu en aide à ses voisins, notamment à deux jeunes filles. "Elles étaient coincée, seule dans l’appartement. J’ai ouvert la porte à coups de pied. Je leur ai dit qu’on n’allait pas mourir", a-t-il raconté au Parisien. Le "héros" d’un jour a ensuite frappé à plusieurs portes pour alerter d’autres voisins de l’incendie. "Je disais aux personnes de ne pas descendre, que c’était trop dangereux", a-t-il rapporté au quotidien. Et celui-ci d’ajouter : "sans l’échafaudage (par lequel lui et de nombreux habitants sont passés, ndlr), on était morts".

Publicité
Au vue de cet "acte de bravoure", la préfecture de Seine-Saint-Denis a donc décidé de "faire un geste". La régularisation de Mossen devrait ainsi non seulement avoir lieu mais également être accélérée, a prévenu le porte-parole de cette administration.

Cet incendie, vraisemblablement causé par un enfant de 12 qui s’est dénoncé, a fait trois morts et des dizaines de blessés dont certains très graves.

Vidéo sur le même thème : Incendie d'Aubervilliers : un jeune de 12 ans reconnaît avoir mis le feu


Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité