Une énorme panne est survenue sur le site des impôts ce lundi soir. Panique à bord pour de nombreux contribuables, voici la solution du gouvernement.

Impôts : le délai repoussé deux jours plus tard

Certains diront "ouf" ! Comme l’annonçait Planet.fr vendredi dernier, ce mardi 04 juin devait être le dernier jour pour déclarer ses impôts pour les résidents des départements 50 à 976. De nombreux contribuables se sont donc rendus sur la page web impots.gouv afin de finaliser leur déclaration, allant jusqu’à faire bugger le site.

Lundi soir, dès 21 heures, ce sont plus de 3 millions de Français qui se sont connectés en moins d’une demi-heure, selon les explications de Gérald Darmanin, ministre de l’Action et des Comptes public, à BFMTV.

Publicité

Surchargée, la plateforme a déclenché un système de protection, il était alors impossible pour de nombreuses personnes d’accéder au site internet comme à l’application. Fort heureusement, les données fiscales n’ont pas été endommagées et la page des impôts est de nouveau accessible.

Publicité

Le ministère a donc prit la décision d’ajouter deux jours au délai prévu initialement. Comme le membre du gouvernement l’a annoncé sur ses réseaux sociaux, les résidents de ces zones auront donc jusqu’au jeudi 6 juin, minuit, pour déclarer leurs revenus 2018 en ligne.

Publicité
"Essayons de ne pas tous les déclarer jeudi dans la soirée, parce que sinon on risque d’avoir à peu près le même problème", a conseillé Gérald Darmanin aux micros de France Info.

Bug sur le site des impôts : c’est à cause du week-end ?

Le long week-end de l’ascension pourrait bien être l’une des causes de ce bug géant. La météo également aurait sa part de responsabilité dans l’affaire, c’est "l’effet de ce long week-end ensoleillé" a estimé Gérald Darmanin. En outre, les contribuables, eux sont mis en cause puisque le ministre attribue cette panne "à un peu de procrastination" peut-on lire dans les colonnes du Parisien.

Certains ont été plus prévoyants et n’ont pas attendu la fin du week-end pour boucler les démarches. Plus de 21,5 millions de personnes avaient déjà déclaré leurs revenus en ligne avant dimanche soir, selon un décompte du site impot.gouv. C’est un peu plus de la moitié des foyers fiscaux qui sont tenus de le faire, puisqu’au total 38,3 millions doivent réaliser cette opération dont 16,8 millions sont imposables (soit 43% des foyers).