Deux avocats américains publiaient des vidéos coquines dont ils possédaient les droits d'auteur pour prendre les pirates la main dans le sac. Ils les faisaient ensuite chanter, et auraient rassemblé ainsi plus de 6 millions de dollars !
© CC/pixabay / Unsplash / Illustration

Paul Hansmeier et John Steele, respectivement avocats du Minnesota et de l’Illinois, avaient trouvé une excellente combine pour escroquer les internautes. Les deux complices ont eu l’idée d’obtenir les droits d’auteurs de films pornographiques, ou d’en filmer eux-mêmes. D'après Le Journal du Geek, ils utilisaient à chaque fois des prête-noms pour ne pas être pris.

Ils les déposaient ensuite sur un site de téléchargement gratuit, et attendaient qu’un "pirate" informatique morde à l’hameçon. Lorsque cela arrivait, ils récoltaient les informations de leur victime de manière légale, en lançant une enquête, comme c'est le cas en Amérique pour les procès liés aux droits d'auteur.

À lire aussi –Oui, les sites pornos vous traquent en ligne

6 millions de dollars de butin

Les deux avocats menaçaient ensuite leur victime d’une amende se calculant en centaine de milliers de dollars... Les internautes pris la main dans le sac, affolés, préféraient accepter le marché des deux avocats : payer quelques milliers de dollars pour que leur incartade ne s'ébruite pas.

Lorsque les tribunaux ont commencé à les soupçonner, ils ont engagé d'autres avocats pour les assister. Ils ont continué à mentir jusqu'à ne plus pouvoir se justifier de leurs innombrables procès... et ont été pris. Dans leur acte d’accusation, retrouvé par le Journal du Geek, on apprend que cette ruse a rapporté aux malfaiteurs 6 millions de dollars – environ 5,75 millions d’euros.

Vidéo sur le même thème – Un producteur de films porno astucieux...