Un couple du Nord de la France pensait sûrement avoir effectué un judicieux investissement immobilier en achetant ce qu'il pensait être une maison en briques. C'est loupé. 

La maison en briques était une cabane : un véritable jeu de dupes

France 3 Hauts de France s'en fait l'écho. L'histoire se passe dans la commune de La Gorgue. Un couple vient d'acheter une maison de trois pièces toute faite de briques. En 2014, un diagnostic a même été effectué sur la bâtisse en question. Lequel fait état d'une construction conçue en maçonnerie et pourvue de parpaings de 20 centimètres. Seulement voilà, au fils des mois, plusieurs désagréments commencent à apparaître, attestant du manque de solidité de la maison.

A lire aussi : En images : une incroyable cabane dans les bois… en plein centre de Londres

La maison en briques était une cabane : comment ils ont découvert le pot aux roses

C'est là que le couple découvre la véritable apparence de leur investissement. Tel que le souligne Le Figaro, la bâtisse ne dispose, en réalité, que d'une ossature en bois de très mauvaise facture. Une ossature à laquelle s'ajoutent un parement de briques de 11 centimètres, ainsi qu'une cloison faite de carreaux de plâtre à l'intérieur.

Pour couronner le tout, la maison achetée pour une surface de 74 m², ne mesurerait, en fin de compte, que 57 m² selon France 3. Compte tenu de tous ces éléments, les acheteurs n'ont pas l'intention d'en rester là. Ce d'autant plus qu'ils auraient récemment remarqué de nouveaux signes inquiétants de fragilité. "Sur la droite ça commençait à pencher... Le bois craque de partout, on entend des morceaux de bois qui tombent !", a confié le propriétaire.

Le couple, bien décidé à porter l’affaire en justice, vient donc de faire appel à un avocat. Histoire de faire reconnaître qu'il a été dupé.

En vidéo - Vers une augmentation de la taxe sur les cabanes ?

Venez vous divertir autrement sur Hedony : Livres, jeux en ligne, cours en ligne et bien plus encore ! Profitez de 30J d'essaie gratuit

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.