TRANSFOMATION PHYSIQUE Parce qu'il apprend à la fin des années 90 qu'il est séropositif, Richard Hernandez décide de multiplier les opérations de chirurgie esthétique jusqu'à prendre l'apparence d'une femme-dragon.

En 1997, Richard Hernandez vit au Texas. Il travaille à l'époque au sein d'une grande banque américaine en qualité de vice-président. Mais un jour, tout s'effondre... Il est diagnostiqué positif au HIV et se fixe alors, tel que le révèle Paris Match, une ambition : celle, dit-il, de "ne pas mourir humaine".

A lire aussi : Equateur : une femme devenue homme accouche d'un enfant conçu avec un transexuel

Coût des interventions : 50 000 euros

De là, l'ex-haut dirigeant décide de se faire appeler Eva Tiamat Medusa, d'assumer sa transexualité et devient alors, comme The Mirror le précise, "la transexuelle la plus modifiée du monde". Et pour cause ! Au fil des ans, ses multiples opérations de chirurgie esthétique lui ont coûté près de 50 000 euros.

Publicité
20 ans plus tard, le résultat est sans pareil. Il, elle, Eva dispose d'écailles tatouées sur l'ensemble du corps, d'une langue pour le moins fourchue, d'yeux également tatoués de vert, de cornes au nombre de huit situées au dessus de son crâne. A cela, poursuit Paris Match, il convient d'ajouter ou plutôt d'enlever le nez. En effet, Eva Tiamat Medusa se l'ai fait ôter. Idem pour ce qui est de ses oreilles. Il n'y en a plus ! Le but ? Ressembler au maximum à un reptile.

Et devenir le premier trans-espèce

De fait, Eva a parfaitement conscience que son apparence peut donner lieu à de vives critiques. Mais à ses détracteurs, elle répond : "Il y a des raisons profondes à ma transformation. Avant j’étais vice-président de l’une des plus grandes banques des Etats-Unis et je suis parti quand, parce que je suis devenu séropositif, j’ai eu peur de mourir". Et de conclure : "J’ai décidé à cet instant précis qu’il était temps pour moi de changer de vie. Je voulais ressembler à quelque chose qui n’était plus humain". A ce qu'elle qualifie de "trans-espèce".

En vidéo - Le difficile quotidien des transgenres en Iran

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité