Ecouter l'article :

Un homme d'une quarantaine d'années soufflait tous les soirs des insanités à deux jeunes filles à travers le mur de leur chambre. Il vient d'être condamné à de la prison ferme, rapporte Le Parisien.
Il murmurait à travers le mur des adolescentes : le voisin de Fontenay-le-Fleury condamnéIstock

Un cauchemar qui prend fin pour deux adolescentes. Un homme de 47 ans a été condmané à 18 mois de prison ferme pour harcèlement sexuel et détention d'images pédopornographiques, rapporte Le Parisien. Les faits reprochés se sont déroulés chaque soir du 1er au 23 novembre dans une résidence de Fontenay-le-Fleury (Yvelines), où vivait ce quadragénaire et les deux jeunes filles de 14 et 18 ans. Selon le quotidien francilien, l'homme murmurait chaque soir des insanités à travers le mur mitoyen aux deux appartements. 

Yvelines : déjà condamné pour exhibition sexuelle

La mère des deux adolescentes a porté plainte dimanche 22 novembre pour dénoncer les agissements de son voisin. Il profitait d'un trou élargi - destiné à faire passer un tuyau de chauffage - présent dans le mur de son salon pour tenir des propos "dégoûtants" et à caractère sexuel envers les jeunes filles, dont la chambre se situe de l'autre côté de la cloison. Selon elles, ce n'est pas la première fois que ce voisin montre un comportement inquiétant, indique Le Parisien : "Les deux victimes expliquent alors aux policiers qu'avant même le début de cette histoire, leur voisin leur offrait des gâteaux, ouvrait systématiquement sa porte lorsqu'elles rentraient à la maison pour bavarder avec elles. Il semblait les espionner et se montrait insistant". 

L'homme a déjà été condamné pour exhibition sexuelle et est sous le coup d'une procédure pour détention d'images pédopornographiques depuis deux ans. Lors de son interpellation, les enquêteurs ont découvert à son domicile 400 films mettant en scène des fillettes, ajoute Le Parisien. Le quadragénaire a reconnu les faits reprochés en garde à vue puis devant le tribunal et a affirmé qu'il n'allait "pas bien", qu'il voulait "sortir de là". Condamné à 18 mois de prison ferme, il est interdit de tout contact avec les deux jeunes filles et ne peut pas se rnedre à Fontenay, ni travailler en présence de mineurs.

Retrouvez le goût d'apprendre ! Des milliers de cours interactifs 100% en ligne sur tous vos sujets préférés !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.