Par manque de personnel, les incidents s’enchaînent

"Le 12 mars dernier, un enseignant est agressé au collège Les Courtilles à Saint-Denis. Le même jour, un groupe d'élèves s'introduit dans le lycée Paul Eluard avec des battes et des marteaux. Il y a une semaine, c'est le collège Diderot d'Aubervilliers qui était en grève : une assistante et un professeur ont été violemment agressés", alerte un de ses collègues.

Publicité

Afin de pouvoir gérer au mieux ces actes, le personnel du collège Elsa Triolet demande plus d'adultes pour encadrer les élèves. Il n’y a en effet "qu'un assistant d'éducation pour 89 élèves et deux CPE pour 578 élèves !"  Est également réclamée la diminution du nombre d'élèves par classe.

Publicité

Pour dénoncer et mettre un terme à cette situation insoutenable, parents, élèves, enseignants de Seine-Saint-Denis se rassemblent ce samedi 13 avril, dès 11 heures, sur le parvis de la Basilique de Saint-Denis.

En vidéo : Attentat déjoué en France : c’est quoi la ricine, cette bombe biologique ?