Parolier et ami de Johnny Hallyday, Philippe Labro a raconté les tout derniers instants du rocker. Un récit qui a bouleversé Laeticia Hallyday. 

Ami de longue date de Johnny Hallyday, Philippe Labro a été le premier de ses proches à prendre la parole samedi, lors de l’hommage populaire qui lui était rendu à la Madeleine (Paris). Le rocker et le journaliste s’étaient rencontrés dans les années 1970 et vivaient depuis une belle amitié. Aussi, c’est très ému que le parolier de la star a pris la parole. Dans son discours, il a notamment dévoilé les tout derniers instants de l’idole des jeunes. "Laeticia m’a confié, lorsqu’il est tombé au sol du bureau transformé en chambre d’hôpital, il a levé les yeux au ciel et puis il s’en est allé". Des mots bouleversants qui ont provoqué une profonde émotion chez l’épouse de Johnny Hallyday. "On pense à la phrase finale d’un film de Robert Bresson que Johnny Hallyday aurait pu prononcer : ‘quel drôle de chemin il m’a fallu prendre pour parvenir jusqu’à toi’", a poursuivi son ami, Philippe Labro.

Publicité
Publicité

A lire aussiLelouch, Le Pen… quand l’hommage populaire à Johnny Hallyday tourne à la polémique

La bourde Philippe Labro pendant son discours

Dans son discours, le journaliste est également revenu sur la personnalité et le parcours hors normes de Johnny Hallyday. C’était un "caméléon", un "combattant", s’est-il souvenu. Il a aussi eu quelques mots pour ses enfants et la relation que leur défunt père entretenait avec eux. Seulement, il s’est attiré les foudres des fans du chanteur en ne citant que ses deux aînés, Laura et David, et en omettant les deux fillettes qu’il a adoptées avec sa femme Laeticia, Jade et Joy. Un "oubli" qui a suscité de nombreuses et vives critiques sur les réseaux sociaux. Au point que Philippe Labro a rapidement publié un message sur son compte Twitter pour s’en excuser.

En vidéo - La bourde de Philippe Labro lors des obsèques de Johnny Hallyday