Réseaux sociaux versus Hitler : même combat ?

D’après le patron du monde féérique de Mickey, les réseaux sociaux serviraient à répandre des "idéologies répugnantes".

"Et dans le pire des cas, les réseaux sociaux permettent au mal de s'attaquer aux esprits troublés et aux âmes perdues. Nous savons tous que les nouvelles véhiculées par les réseaux sociaux contiennent autant de fiction que de faits, propageant des idéologies répugnantes qui n'ont pas leur place dans une société civilisée".

Il estime qu’il est urgent de "rejeter de nouveau toute forme de haine avec la même conviction qu'au lendemain de la seconde Guerre mondiale. Et cela implique de remédier à la culture du mépris qui nous empêche de débattre et de discuter", insiste-t-il.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.