Un mois après avoir obtenu un gain de cause partiel, les aînés de Johnny Hallyday poursuivent leur bataille judiciaire avec leur belle-mère. Une audience de fixation du calendrier de la procédure sur le fond est prévue ce jeudi 24 mai. 
AFP

Héritage de Johnny Hallyday : la guerre des clans continue

Nouvel épisode dans la saga autour de l’héritage de Johnny Hallyday. Ce jeudi 24 mai annonce le coup d’envoi de la procédure au tribunal de grande instance de Nanterre. Si Laura Smet et son frère ne parviennent pas à trouver d’accord avec Laeticia Hallyday, la décision judiciaire pourrait entraîner un procès qui durerait plusieurs années.

L'enjeu est de taille, pour cette audience non publique qui ne requiert pas nécessairement la présence d'avocats. Si à son issue les parties sont unanimes, le juge peut ordonner une médiation qui permettrait d'éviter tout procès. Dans le cas contraire , c'est la bataille judiciaire assurée pour de longues années.

A lire aussi : Héritage de Johnny Hallyday : comment les chaînes en profitent pour gagner de l'argent

Selon des informations BFM TV, les deux clans se seraient parlé par avocats interposésil y a une quinzaine de jours. Une discussion qui aurait duré moins d’une minute. Conclusion : le dialogue est toujours difficile entre les deux parties. Quand l’avocat de Laura Smet rapporte vouloir trouver un accord à l’amiable, celui de Laeticia Hallyday assure que la partie adverse demande "tout maintenant, tout ce que la justice nous accorderait si le testament était français".

Héritage de Johnny Hallyday : Laeticia Hallyday sous “pression médiatique” ?

Du côté de la veuve de Johnny, tout ceci ne serait qu’un vulgaire coup médiatique. "En mettant une très forte pression médiatique, ils veulent acculer Laeticia à donner ce que son mari ne voulait pas donner. Ils veulent qu’elle se dise, sous la vindicte populaire : 'Je vais donner parce que j’en peux plus’", murmure-t-on du côté de l’entourage de Laeticia Hallyday, comme le souligne Sud Ouest.

Si à la mi-avril l’avocat de l’aînée Hallyday avait assuré vouloir régler l’affaire à l’amiable avant le 15 juin prochain, jour où Johnny Hallyday aurait eu 75 ans, une telle solution ne semble pas vraiment être au rendez-vous.

Au total, le patrimoine du regretté rockeur représenterait plusieurs dizaines de millions d’euros. D’ailleurs, ayant dû réduire son train de vie depuis la disparition de son mari, Laeticia Hallyday a se sépare de son patrimoine automobile de luxe.

En vidéo - Héritage de Johnny : le coup de gueule d'Eddy Mitchell

Faites une action inoubliable : en savoir plus sur le leg Unicef

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !