Lors de l'audience de vendredi dernier portant sur l'héritage de Johnny, les avocats de Laura et David Hallyday ont insisté sur un nouvel argument. Il pourrait faire pencher l'affaire en leur faveur...

Ce vendredi 30 mars, le Tribunal de grande instance de Nanterre a étudié la requête de Laura Smet et de David Hallyday, qui contestent les dispositions testamentaires de leur père. A l’issue de cette audience, une incohérence a été repérée par les avocats des aînés.

La défense de Laeticia Hallyday repose avant tout sur le fait que Johnny Hallyday était un résident américain. Selon son avocat, Maître Amir-Aslani, cela implique que cette procédure devrait donc relever du droit outre-Atlantique, qui autorise à déshériter ses enfants. 

A lire aussi : Héritage de Johnny : Laeticia a fait "tous les gestes possibles" pour David et Laura, selon son avocat

Publicité
Publicité

Johnny Hallyday a obtenu sa carte verte en 2014 et a rédigé son testament en Californie, certes. Mais, selon les avocats de Laura et David Hallyday, les photos Instagram de Laeticia Hallyday prouvent qu'il a choisi de passer les derniers mois de sa vie en France. 

Le compte Instagram de Laeticia Hallyday altère sa défense

Une question s’impose : Johnny Hallyday était-il plus résident américain que citoyen français ? Les avocats de Laeticia Hallyday affirment qu’il était trop affaibli pour rentrer à Los Angeles mais Me Carine Piccio, l’avocate de David Hallyday a réfuté cette hypothèse et déclaré, lors de l’audience : “On dit que c’est l’état de santé de Johnny Hallyday qui l’a empêché de rentrer aux États-Unis. Pourtant, je n’ai qu’à regarder le compte Instagram de Madame Boudou pour voir que pendant l’été, ils sont allés… à Saint-Barthélemy". "Johnny a passé une grande partie de l’année 2017 en France. Il est mort en France, est enterré à Saint-Barthélemy", a-t-elle précisée. 

Saint Barthélemy est une île française, où le taulier a d’ailleurs choisi d’être inhumé.

L’avocat de Laeticia Hallyday, invité à la matinale de CNews  ce lundi matin, est revenu sur l’affaire. Selon lui, David Hallyday et Laura Smet "savaient" qu’ils seraient écartés de l’héritage, ajoutant : "On raisonne tous comme si l'artiste avait gardé le silence sur la question. Je n'en suis pas certain. Là, il est parti et on ne sait pas ce qu'il a pu dire". 

En vidéo - Héritage de Johnny: "La seule stratégie qui peut marcher pour David Hallyday et Laura Smet, c'est de mettre l'opinion publique dans leur poche ", Yves Bigot