Mercredi, trois touristes ont trouvé la mort en Haute-Corse, emportés par un glissement de terrain sur le chemin de randonnée GR20. Deux autres ont été grièvement blessés.

Le bilan est lourd. Mercredi après-midi, trois touristes sont morts dans un accident de montagne sur le parcours de randonnée du GR20, au niveau du "cirque de la solitude", sur la commune d’Asco (Haute-Corse). Au moins deux ont été blessés et plusieurs autres sont toujours portés disparus. D’après le quotidien local Corse Matin, le drame aurait été causé par un éboulement, survenu à la suite d’une forte chaleur et de violents orages, qui aurait enseveli les victimes. Cet accident est à ce jour l’un des plus graves qu’ait connus l’île de Beauté.

Le groupe de touristes avait quitté la station de ski d’Asco, un petit village de haute-montagne, aux alentours de 15 heures. Il souhaitait en effet se rendre sur le parcours 20 de grande randonnée, l’un des chemins les plus techniques et difficiles à franchir, dont les montagnes culminent à plus de 2 000 mètres.

Des coulées de boue à l'origine du drame

"Nous les avons croisés une demi-heure plus tôt. Il faisait encore beau mais le brouillard s'installait au-dessus du cirque et on les a prévenus du risque. Ils nous ont dit 'on verra bien'. L'orage a ensuite subitement éclaté et a duré deux heures", a déclaré une randonneuse, Annick Esquinasse, à France 3 Corse. Selon Patrick Guerrini, hôtelier à Asco, "l’orage était accompagné de rafales de vent violent, de pluie et de grêle et provoquant, comme toujours dans ce cas, des coulées de boue et des chutes de pierres".

Au moins deux Français parmi les victimes

Parmi les trois personnes décédées se trouvent deux Français, un homme et une femme. Les deux blessés graves, âgés de 24 et 28 ans, sont également Français et sont actuellement hospitalisés dans le coma à Bastia. La nationalité du troisième mort n’a pas été précisée, pas plus que celle des six autres personnes prises en charge au sein de ce groupe de touristes.

Publicité
D’importants moyens de secours ont été mis en œuvre. Pas moins d’une cinquantaine de secouristes, dont des gendarmes de haute-montagne et des pompiers, ont été engagés dans cette opération, ainsi que cinq hélicoptères et une vingtaine de véhicules. Les opérations de recherche se poursuivent ce jeudi, afin de retrouver de potentiels randonneurs égarés.

Vidéo sur le même thème - Haute-Corse : Découvrez le refuge de Sega, situé à 1 200 mètres d'altitude

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité