Face à la grogne des automibilistes contre la hausse des carburants, certaines enseignes ont décidé de faire un geste : vendre à prix coûtant.