Après trois semaines de grève, la mobilisation contre la réforme des retraites ne s'essouffle pas. Les grévistes ont de quoi voir venir.
Grève : la cagnotte de la CGT affole les compteursAFP
Sommaire

Les Français continuent de soutenir la grève interprofessionnelle, entamée il y a déjà trois semaines. Pour preuve, une cagnotte a été lancée pour venir en aide à ceux qui se mobilisent contre la réforme des retraites. Intitulée "solidarité financière avec les salariés en grève", elle a réussi à convaincre puisque 19 264 personnes ont donné de leurs poches. Le tout, pour la jolie somme de 1,2 million d’euros. Certains donateurs se sont montrés particulièrement généreux en cette période de fêtes puisqu’ils sont nombreux à avoir donné 150, 200 voire 300 euros.

Grève : aider ceux "qui se battent pour l’intérêt de tous"

Cette cagnotte a été organisée par Info’Com-CGT, qui réunit des salariés de l’information et de la communication. Sur le site de la cagnotte, il est écrit que "les salarié.es sont en colère contre le projet de réforme des retraites et plus généralement la politique du gouvernement ou des employeurs". A travers cette cagnotte, il est proposé "d’aider à la construction de grèves reconductibles" pour "aider celles et ceux qui se battent pour l’intérêt de tous, qu’ils soient ‘gilets jaunes’ ou ‘gilets rouges’, syndiqués ou non syndiqués".

Comme le précise Le Point, le syndicat à l’origine de cette cagnotte a d’ores et déjà donné un chèque de 250 000 euros aux grévistes de la RATP. Un montant "symbolique par rapport à la peine financière" mais qui "démontre aussi l’union syndicale", explique un membre de Solidaires RATP, cité par l’hebdomadaire et l’Agence France-Presse. La cagnotte mise en place par Info’Com-CGT existe depuis 2016 et les manifestations contre la loi travail. Pour les organisateurs, cette "caisse de grève" permet "à davantage de travailleurs de cesser le travail plus longtemps". "C’est un levier d’action gréviste autant qu’un outil de solidarité et de mobilisation massive". L’objectif affiché est clair : "soutenir des grèves locales et préparer le prochain mouvement social contre les réformes de régressions sociales".

À en croire les messages laissés par de nombreux participants à la cagnotte, la mobilisation des grévistes est vue d’un bon œil par de nombreux Français, qui les encouragent à poursuivre le mouvement. Le soutien financier est tout aussi important. Comment les syndicats font-ils pour tenir tant de temps ?

Retrouvez vos produits et commandez en ligne ! High-Tech, Cuisine & Maison et Bien-être, retrouvez nos offres !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.