La France traverse actuellement une période de forte chaleur. Celle-ci se traduit naturellement par une hausse de la consommation d'électricité.
IllustrationIstock

En raison de la canicule, la consommation d'électricité en France va croître cette semaine de manière importante, révèle Notre Temps.

Selon l'opérateur RTE, le pic de consommation pourrait potentiellement être atteint jeudi aux alentours de 13h, lorsque les températures françaises devraient dépasser par endroit les 43°. En tout et pour tout, l'énergie utilisée devrait représenter un total 59.000 mégawatts. C'est une hausse de 8% par rapport aux périodes de températures normales de saison.

Cette pointe resterait cependant inférieure au pic estival relevé le 27 juin dernier lors du précédent épisode caniculaire, l'activité économique étant moindre en juillet. Le 27 juin à 12h40, la consommation avait atteint 59.460 mégawatts, soit presque autant que le record saisonnier du 22 juin 2017, qui s'élevait à 59.500 mégawatts. Pour ce lundi 22 juillet 2019, elle devrait s'établir à 57.119 mégawatts à 12h45.

Canicule : une production d'électricité qui demeure suffisante ?

La production devrait néanmoins demeurer suffisante, estime ce 22 juillet 2019 RTE, gestionnaire du réseau à haute tension. La quantité d'électricité française disponible est évaluée à 68.000 mégawatts, dont 38.000 de nucléaire, 2.500 d'éolien, 6.000 de photovoltaïque, 11.000 d'hydraulique, 6.000 de gaz et 4.500 d'autres sources de production thermique, indique d'ailleurs l'organisme.

Des exportations vers les pays voisins devraient même être réalisées, ajoutent les équipes de RTE.

En période de canicule, la consommation d'électricité augmente notamment avec le recours accru aux climatiseurs et ventilateurs.

Chaque degré au-dessus des températures normales de saison, représente une hausse de la consommation de 500 mégawatts, soit l'équivalent de la consommation d'une ville comme Bordeaux, observe RTE.

Pour réduire votre facture d'électricité, préserver l'environnement et éviter le blackout, quelques "écogestes" simples peuvent être efficaces. Par exemple, éteindre les appareils en veille, déconnecter son téléphone du chargeur quand il est rechargé, activer la touche "éco" des lave-linge et lave-vaisselle, limiter l'envoi de courriels avec des pièces jointes trop lourdes ou ne pas laisser réfrigérateurs et congélateurs ouverts trop longtemps.

Vidéo : Canicule : prévention pour éviter un coup de chaud

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.