Ségolène Royal a appelé les fournisseurs d’énergie à contacter leurs clients pour les informer du risque de pénurie électrique et les inviter à réduire leur consommation. Voici le type de message que vous êtes susceptibles de recevoir. 

©

La situation est exceptionnelle et la mobilisation générale. Alors qu’une vague de froid encore plus rude que celle que nous avons connue la semaine dernière est en train d’envahir l’Hexagone, et notamment sa partie nord, le gouvernement et les acteurs du marché électrique se mobilisent pour éviter des coupures généralisées. Ce vendredi une réunion est d’ailleurs prévue au ministère de l’Environnement en présence de Ségolène Royal. La ministre espère ainsi mettre en place l’importation d’électricité pour palier l’arrêt de sept nucléaires, mais aussi qu’à l’issue de cette rencontre, les principaux fournisseurs d’énergie lancent une campagne de sensibilisation auprès de leurs consommateurs. Certains d’entre eux l’ont déjà fait. C’est notamment le cas de Direct Energie qui, très tôt ce vendredi matin, a envoyé un email à ses clients.

"L’approvisionnement en électricité de la France sera difficile"

Dans ce message intitulé "Risque de coupure électrique la semaine prochaine", l’opérateur alternatif explique d’abord qu’en cas de grand froid, "l’approvisionnement en électricité de la France sera difficile" et que des "mesures exceptionnelles" pourront être prises. "Plusieurs centrales du parc nucléaire français sont indisponibles cet hiver, pour des raisons de maintenance. La capacité de production électrique française est donc limitée et en cas de forte demande (par exemple lors d’une vague de froid), le besoin en électricité pourrait être supérieur à la production", précise-t-il ensuite avant d’inviter ses clients à renseigner leur numéro de téléphone pour être renseigner en temps réel des risques de coupures et aussi, d’avoir recours dès maintenant à des "gestes simples" qui permettent de réduire leur consommation.

Publicité
Cette opération avait été lancée par Direct Energie pour la toute première fois en décembre dernier, lors d’une précédente vague de froid. Deux millions de clients avaient alors été avertis par SMS des tensions sur le réseau, rappelle BFM Business.

©

 En vidéo - Pourquoi cette tempête est-elle si exceptionnelle ? Les explications de Louis Bodin 

mots-clés : Vague de froid

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité