La préfecture de Gironde va prochainement mettre en place une campagne pour inciter les baigneurs à éviter les phoques dont la présence est de plus en plus fréquente sur les plages.

Depuis plusieurs mois, les phoques sont de plus en plus nombreux sur le littoral atlantique. La préfecture de Gironde va lancer au mois de juin une campagne de sensibilisation à destination des baigneurs estivaux dans le but de les informer du danger que peuvent représenter ces animaux protégés, comme le rapporte Sud Ouest.

Lire aussi - Baie de Somme : les pêcheurs déclarent la guerre aux phoques

Des fiches d’information seront envoyées aux mairies, services de secours et établissements de santé du département (CHU, SAMU). Elles seront également affichées dans les offices de tourisme, les campings et sur les plages. Cette campagne a été mise en place avec l’aide de l’observatoire rochelais Pelagis, chargé de la protection des mammifères et oiseaux marins.

Les curieux qui s'approcheraient trop près des phoques seront verbalisés

Ces fiches indiqueront les maladies que les phoques peuvent éventuellement transmettre à l’homme. La plupart des phoques adultes sont porteurs de mycoplasmes, qui peuvent engendrer une gangrène tandis que les plus jeunes peuvent transmettre la brucellose qui peuvent causer des complications sévères. D’autre part, les vacanciers qui se tiendraient trop proches de ces animaux protégés risquent une amende, en vertu d’un arrêté du 1er juillet 2011.

Deux phoques errent dans le bassin d'Arcachon

Depuis quelques mois, trois phoques ont été aperçus dans le bassin d’Arcachon. "On suspecte la présence de quelques autres individus, dans les Landes et dans le fond du bassin d'Arcachon", a signalé Willy Dabin, un membre de Pelagis. Une présence qui n’est pas sans danger puisqu’il fait état d’une "dizaine d’interactions problématiques" avec des humains. Des "morsures avec de faibles lésions ou des déchirements de combinaison" de surfeurs sont à déplorer.

"Mais ce ne sont pas des agressions: nous sommes en face d'ados joueurs, qui commencent à avoir des comportements sexuels", a-t-il tenu à préciser. Les surfeurs girondins se sont habitués à la présence des deux animaux marins qu’ils se sont amusés à nommer, non sans humour, You et Off (pour phoque you et phoque off). You et off semblent également s’être familiarisé avec les humains.

Ne pas se tenir trop près de ces animaux protégés

Publicité
Ces mammifères marins sont "sont normalement peureux", mais ceux-là "ont été en contacts avec des humains quand ils étaient petits", a expliqué Willy Dabin qui pense qu’ils devraient prochainement retrouver leurs semblables au large des côtes. Il conseille toutefois de ne pas s’approcher de plus de 50 mètres des animaux sur la plage car ils peuvent "gagner une dizaine de mètres sur vous". Il recommande également aux baigneurs de sortir de l’eau quand la présence d’un animal est signalée.

Vidéo sur le même thème : Un bébé phoque s’invite dans une partie de surf

mots-clés : Gironde, Danger

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité