Véhicules incendiés, permanences vandalisées, intrusion sur une propriété privée, les incidents visant les élus appartenant à la majorité présidentielle se multiplient depuis le début du mouvement.
Une voiture incendiée à Paris lors de la manifestation des gilets jaunes du 8 décembre (AFP)AFP

La voiture d'une députée de Dordogne a été incendiée

C'est le dernier incident visant un député macroniste recensé. Samedi 8 décembre, peu avant 23 heures, la voiture de Jacqueline Dubois, députée LREM de Dordogne, ainsi que celle de son mari, ont été incendiées. L'élue, qui était chez elle au moment des faits, explique ce qu'il s'est passé sur franceinfo : "Je m'en suis rendu compte en éteignant la lumière en me couchant. J'ai vu une lueur à l'extérieur qui filtrait par les volets. Et en ouvrant les volets, j'ai découvert l'incendie." Cependant, Jacqueline Dubois ne pointe pas les gilets jaunes dans leur ensemble. Elle tient à faire la part des choses entre ceux qui expriment des revendications "d'une manière paisible" et ceux qui "cherchent à mettre le chaos." Une enquête, confiée à la brigade de recherche de la gendarmerie de Sarlat, a été ouverte.

Lire aussi - Qui sont vraiment les gilets jaunes ?

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.