Les sanctions en cas de non-respect

La Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF), sera chargé de la surveillance du respect de ces nouvelles dispositions à travers toute la France, indique le Service Public.

Les enquêteurs devront également être vigilants aux différents messages publicitaires qui feront la promotion de produits présentés comme abusivement efficace contre le virus. Quiconque ne respectera pas les nouveaux tarifs imposés par le gouvernement se verra attribuer une amende à hauteur de 7 500 euros par produit vendu.

A la proche de la retraite ? Faites le point de votre situation avec nos formateurs

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.