L'escroquerie aux calendriers revient chaque année. L'arnaque est d'autant plus redoutable qu'elle en cache une autre...
Istock

Ce mercredi, la gendarmerie de Côte-d’Or a mis en garde la population du département contre une arnaque récurrente en cette période de fin d’année : l’escroquerie à la vente de calendriers.

Des "rusiers" faisant du porte à porte "qui quémandent illégalement de l’argent et tentent parfois de s’introduire dans les logements", sévissent sur le territoire, explique la gendarmerie sur sa page Facebook, citée par Le Bien Public. Comme le souligne Ouest France, ce type de démarchage illégal peut également avoir pour but de faire du repérage en vue d’un cambriolage.

A lire aussi : L’arnaque aux faux agents des impôts, c’est quoi ?

"Seuls les postiers ont le droit de vendre des calendriers"

Toujours sur Facebook, la gendarmerie de Côte-d’Or rappelle que "seuls les postiers ont le droit de vendre des calendriers, il n’y a aucun montant minimal obligatoire. Pour toutes les autres professions (pompiers, éboueurs, égoutiers) une autorisation du préfet ou du maire est nécessaire. De plus, ces derniers doivent obligatoirement être en tenue réglementaire et vous remettre un récépissé".

Les gendarmes préconisent également de ne pas hésiter  "à vous faire présenter une autorisation officielle et à demander un récépissé ; ne recevez pas de demande de professionnels après 20 heures ; laissez patienter les quêteurs sur le pas de votre porte si vous allez chercher de la monnaie".

Vidéo sur le même thème : Des vacanciers escroqués par une agence de voyage à Lyon

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Vidéo : La Française des jeux enclenche officiellement son processus de privatisation