AFP

L'étrange destin de Michel Drucker : ce conflit qui l'a profondément énervé

"Laurent Delahousse n'est pas un mec bien", assénait brutalement Michel Drucker, en juillet 2018, dans les colonnes du Parisien. A l'époque, le célèbre animateur évoquait un conflit qui le travaillait depuis plus de dix ans, sur lequel il posait seulement des mots. Les boulets rouges qu'il a tiré sur son confrère lui ont d'ailleurs valu beaucoup d'engueulades "dans son entourage", rappelle Paris Match.

Publicité
Publicité

"De toute ma vie, je n'ai jamais critiqué un confrère, j'ai été d'une loyauté et d'une fidélité indéfectibles au service public. Mais là c'en est trop", expliquait l'animateur dans les pages du quotidien régional. "Il a demandé ma place pendant près de dix ans. Chaque saison, il menaçait la direction de partir s'il n'avait pas le 19 heures alors que j'étais une locomotive pour son journal. Il a été d'une inélégance incroyable. C'est même le ballon d'or de la discipline", poursuivait-il.

Depuis, comme il l'explique dans les pages du JdD, Michel Drucker a fait la paix. "Mal à l'aise avec cette histoire, j'ai découvert un garçon anxieux, très angoissé et plutôt timide. Comme moi.  On a parlé boutique et purgé le passé", a-t-il raconté.