Florent Pagny a annoncé dans Le Parisien qu’il partait dans le sud-ouest de l’Europe pour "des raisons fiscales". Taclé sur internet, le chanteur a aussi reçu un petit message de la part du ministre de l’Economie, Bruno Le Maire.

Exilé fiscal. Florent Pagny a l’intention de partir s’installer dans le sud-ouest de l’Europe. Les raisons de ce déménagement ? Des "raisons fiscales", a admis le chanteur sans ambages, dans Le Parisien. Il va plus précisément aller poser ses valises au Portugal.

Cette décision qui n'est pasi llégales est très loin de faire l’humanité. Sur Twitter, bon nombre d’internautes se sont montrés très critiques envers celui qui officie sur The Voice sur TF1.

 

 

 

Florent Pagny a justifié de son côté sa décision en expliquant qu’au Portugal, il n’avait pas "d'impôt sur la succession, pas d'impôt sur la fortune et surtout pas d'impôt sur les royalties pendant dix ans".

Des réactions jusqu’au gouvernement

Publicité
L’annonce de Florent Pagny n’est pas passée inaperçue, même au sein du gouvernement. Après l’interview du chanteur, le ministre de l’Economie lui-même, Bruno Le Maire a réagi. Il a imploré l’interprète de rester en France. "[J’invite] Florent Pagny à rester en France, nous avons besoin de tous les talents. Nous avons un projet de loi de finances pour 2018 qui vise justement à ce que tous ceux qui créent en France, qui créent des richesses, qui créent des emplois également, puissent être incités à rester", a déclaré le ministre à l’AFP, comme le rapporte Europe 1.  Pas sûr que cela suffise à convaincre.

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité