A quelques jours des fêtes de fin d'année, les risques sont légions. Produits périmés, dangereux, véritables arnaques... Pour ne pas vous faire avoir, assurez-vous de suivre ces recommandations.

Fête de fin d'année : évitez les mauvaises surprises pour vos achats de produits alimentaires et de boissons

Dans la brochure de la DGCCRF (Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes) publiée le 26 novembre dernier, trois aspects sont particulièrement mis en avant afin d’éviter que les consommateurs ne se fassent piéger : la conservation, la provenance et la composition du produit.

En ce qui concerne les produits alimentaires et les boissons, le service publique pointe du doigt plusieurs produits dont le foie gras, le saumon, les huitres et le champagne.

Pour ces trois produits, il est précisé qu’il est indispensable de vérifier l’étiquetage pour s’assurer une qualité satisfaisante. Par exemple, le foie gras doit provenir exclusivement d’oies ou de canards gavés et contenir plus de 50% de foie gras. Quant aux huitres, l’étiquette doit systématiquement comporter la mention "ces coquillages doivent être vivants au moment de l’achat" ou une date limite de consommation. Enfin, pour les amateurs de saumon, la DGCCRF conseille d’éviter les emballages "mous" où le poisson transpire puisque cela peut endommager les conditions de conservation.

Publicité
Publicité

Par ailleurs, l’étiquetage du champagne peut parfois vous amener sur de fausses pistes ! En effet, il faut vérifier la mention "champagne" sur le bouchon et éviter les vins mousseux sans étiquetage qu’on vous présenterait comme "Champagne déclassé", "hors‐quantum" ou encore "jeunes vignes".

Fête de fin d'année : évitez les mauvaises surprises pour vos achats de cadeaux 

A l’approche de Noël, de nombreux Français optent pour des coffrets cadeaux. Souvent regroupés par thèmes (séjour, bien-être, activités sportives, gastronomie…), ils séduisent de plus en plus de Français pour leur côté pratique. Cependant, là encore, la DGCCRF alerte les consommateurs sur les inconvénients et précise qu’il est préférable de comparer les prestations offertes . En effet, il est conseillé de vérifier les disponibilités des prestataires, qui sont parfois limitées, ainsi que la durée d’utilisation de celui-ci.

Pour finir, cette brochure ne manque pas d’alerter sur les dangers potentiels des jouets pour enfants. Le service publique insiste sur le fait qu’il est indispensable de lire les modes d’emploi, de tenir compte des avertissements de sécurité et de vérifier le fonctionnement des jouets. Pour éviter tout accident, il est rappelé que le marquage "CE" atteste que le produit répond aux exigences réglementaires de sécurité. De plus, la DGCCRF souligne l’importance des avertissements portés sur les emballages. Ces derniers indiquent l’âge minimum ou la nécessité que les jouets soient utilisés uniquement sous la surveillance des adultes.

Vidéo : Chaud devant ! Les stars se déguisent en mères Noël sexy !