Un mois après le décès d'Elisa Pilarski, l'émotion est toujours forte sur les réseaux sociaux. Par leurs doutes et leurs interrogations, de nombreux internautes tentent de percer les mystères qui entourent l'affaire.
Femme enceinte dévorée : l’affaire se poursuit sur les réseaux sociauxIllustrationAFP

C’est une affaire qui a profondément ému de nombreux internautes. Un mois après le décès d’Elisa Pilarski, dont le corps a été retrouvé dans une forêt de l’Aisne le samedi 16 novembre, l’affaire se poursuit sur les réseaux sociaux, où de nombreuses personnes partagent leurs messages de réconfort pour ses proches mais aussi leurs doutes sur l’enquête. Le corps de la jeune femme, enceinte de six mois, a été retrouvé mordu par des chiens, entraînant son décès. Très vite, le parquet de Soissons a ouvert une information judiciaire pour "homicide involontaire par maladresse, imprudence, inattention, négligence ou manquement à une obligation de prudence ou de sécurité imposée par la loi ou le règlement résultant de l’agression commise par des chiens".

Décès d’Elisa Pilarski : l’émotion toujours très forte

Aucune information n’a été donnée par les autorités depuis l’ouverture de cette information judiciaire. Il n’empêche que les internautes touchés par ce drame se mobilisent sur les réseaux sociaux pour faire vivre la mémoire d’Elisa Pilarski. Une page de soutien a été créée sur Facebook par des proches de la jeune femme, qui donnent notamment des nouvelles de Curtis, son chien. De nombreuses personnes postent chaque jour des messages, souvent restés sans réponse. Si certains s’interrogent sur l’affaire Elisa Pilarski, beaucoup veulent simplement exprimer leur soutien et leur compassion. "Toutes mes pensées vont vers cette famille dans la douleur (le mot est faible)… Dévastée est sûrement plus approprié", écrit une utilisatrice de Facebook. "Nous nous tiendrons informés car nous sommes tous touchés et attendrons des nouvelles des proches qui savent que ceci ne doit pas rester juste un fait divers", ajoute-t-elle. "De tout cœur avec vous", "Je suis vraiment triste", "tout mon soutien"… Près de 300 messages de solidarité ont été postés sur le dernier post, publié le 3 décembre.

Dans leurs commentaires, ces internautes expliquent également qu’ils participeront aux marches blanches qui seront organisées par les proches d’Elisa Pilarski. Plusieurs rassemblements devaient avoir lieu au cours du mois de décembre, mais sa famille a décidé de les reporter après les fêtes de Noël, à une date qui n’a pas encore été définie. Alors, en attendant de pouvoir se réunir pour se souvenir, de nombreuses personnes attendent des réponses de l’enquête.

Remportez un chèque cadeau de 500€ et offrez-vous un vélo électrique en participant au grand jeu concours.

Vidéo : Angélique : de nouveaux éléments accablants sur David R.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.