Sommaire

Femme enceinte dévorée : que devient son chien Curtis ?

Au moment de son décès, Elisa Pilarski promenait son chien Curtis, un American Staff âgé de deux ans. L’animal a été retrouvé blessé, notamment à la tête, près du corps de la jeune femme. Son chien, encerclé par d’autres animaux, aurait-il pu s’attaquer à elle en essayant de se défendre ? Interrogé par France 3 peu de temps après le drame, Christophe Ellul a rejeté cette hypothèse, estimant que "Curtis l’a défendue". "C’était son bébé, on faisait beaucoup de compétitions avec nos chiens. Tous ceux qui connaissent Elisa et Curtis savent que c’était un duo qui marchait bien", a-t-il ajouté auprès de la chaîne de télévision. Pris en charge par des vétérinaires, le chien devait faire "l’objet d’un examen comportemental", a très tôt annoncé le procureur de la République de Soissons.

Le sort de Curtis a ému les internautes et continue de soulever des interrogations sur la page Facebook créée en mémoire d’Elisa Pilarski. Des proches de la jeune femme ont annoncé que l’animal avait été placé dans une fourrière où, selon les derniers éléments communiqués sur le réseau social, il serait toujours. Si la rumeur de son euthanasie a circulé pendant quelques temps, elle a rapidement été démentie par des proches de la jeune femme.

Une pétition, lancée sur le site Change, demande à ce que Curtis soit "sauvé" : "Merci de vous mobiliser pour sauver Curtis qui est innocent, juste coupable d’aimer Elisa. Merci de tout faire pour que Curtis retrouve sa famille, en souvenir d’Elisa", est-il écrit. La pétition a été signée par plus de 94 000 personnes.

Retrouvez vos produits et commandez en ligne ! High-Tech, Cuisine & Maison et Bien-être, retrouvez nos offres !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.