Percutée à plusieurs reprises. Une femme de 43 ans se rendant à son travail ce jeudi 25 juillet a été "volontairement" heurtée par le véhicule de son mari. L'homme avait interdiction de l'approcher jusqu'à son jugement pour violences conjugales.
IllustrationIstock

Un drame effroyable et d’une violence extrême s’est produit ce jeudi 25 juillet, en Rhône-Alpes. Une femme de 43 ans a été tuée par son mari dans d’atroces conditions. Vers 7h30 du matin, alors que la quadragénaire se rendait à son travail dans la zone industrielle de Vénissieux près de Lyon, l’homme, avec qui elle était marié depuis 5 ans, l’a percutée à plusieurs reprises avec sa voiture, en la coinçant contre un mur, a précisé le parquet.

D’après les premières informations du journal local Le Progrès, "il ne s’agit pas d’un accident". Selon des témoins, le conducteur aurait en effet foncé "volontairement sur elle pour l’écraser contre un mur".

En arrêt cardio-respiratoire à l’arrivée du Samu, la victime n’a pas survécu, malgré les tentatives de réanimation. Le décès a été constaté sur place. Une autopsie sera pratiquée prochainement afin d’établir précisément les circonstances de sa mort.

Féminicide : le mari avait interdiction de l’approcher

Agé de 45 ans, le mari, qui a en premier lieu pris la fuite, s’est finalement rendu au commissariat de Villeurbanne vers 9h, où il a été placé en garde à vue à la brigade criminelle. Sans casier judiciaire, il était toutefois poursuivi pour violences conjugales et avait interdiction d’approcher la victime. Il était d’ailleurs convoqué devant le tribunal correctionnel en octobre prochain pour violences sur son épouse, rapporte Le Progrès.  Selon RTL, l'enquête a été confiée au service criminel de la sûreté départementale.

Ce drame s’ajoute à la longue liste de féminicides recensées depuis le début de l’année…

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.