L'association UFC-Que Choisir a récemment alerté sur un nouveau type d'escroquerie : des faux mails de notaire ont été envoyé à des particuliers dans le cadre d'un achat immobilier. Plusieurs plaintes ont été déposées et des dizaines de milliers d'euros ont été dérobés.
Faux notaire : la nouvelle arnaque qui peut vous coûter cherIllustrationIstock

50 000 euros dérobes dans le Nord-Pas-Pas-de-Calais, 30 000 euros à Pau… Dans un communiqué paru le 7 octobre, l’UFC-Que Choisir a alerté sur un nouveau type d’escroquerie en ligne : une arnaque aux faux mails de notaire.

Le mode opératoire est toujours le même : des particuliers sur le point d’acquérir un bien immobilier reçoivent un courriel provenant de leur notaire précisant tous les éléments de la vente (adresse du bien, prix, coordonnées du notaire, etc.), avec en pièce jointe, un relevé d’identité bancaire (RIB) pour verser un premier acompte. Seulement voilà, les coordonnées du RIB ne sont pas les bonnes : elles correspondent en réalité au compte bancaire des pirates informatiques responsables de l’arnaque. Lorsque l’acheteur apprend l’escroquerie, il est déjà trop tard.

"Les criminels qui ont piraté la messagerie du notaire sont parvenus à intercepter le véritable courriel envoyé par le juriste à son client", explique l’UFC-Que choisir, "et ont remplacé la pièce jointe avec le véritable RIB par une autre contenant leurs propres coordonnées bancaires." Plusieurs plaintes identiques ont été enregistrées par les services de gendarmeries, et ce, aux quatre coins de la France.

Une arnaque qui pourrait prendre de l’ampleur

Selon l’UFC-Que Choisir, cette escroquerie pourrait se faire plus commune. Le Conseil supérieur du notariat a signalé que de nombreuses boîtes électroniques de professionnels avaient été piratées. La vigilance est donc de mise au moment de conclure une vente immobilière.

Pour se prémunir contre cette arnaque, l’association recommande "de ne plus effectuer de virements d’un montant important sur la base d’un RIB reçu par courriel" et de téléphoner à l’office notarial pour vérifier les coordonnées bancaire. Vous pouvez également vous rendre sur place pour vous faire remettre le RIB en main propre.

Venez vous divertir autrement sur Hedony : Livres, jeux en ligne, cours en ligne et bien plus encore ! Profitez de 30J d'essaie gratuit

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.