Un astéroïde de la taille d'un building s'approche de la Terre. Mais faut-il pour autant s'inquiéter ?

La NASA vient d'annoncer qu'un astéroïde de la taille d'un gratte-ciel s'approche actuellement de la Terre. L'objet, qui mesure 570 mètres de diamètre, a été baptisé 2006 QQ23, rapporte BFM TV.

Un astéroïde frôle la terre : 5 millions de kilomètres de distance

Problème, la définition de la proximité n'est pas exactement la même pour les scientifiques de la NASA que pour des citoyens lambda. La météorite devrait ainsi effleurer notre planète à une distance approximative de 5 millions de kilomètres. Quand une catastrophe naturelle est dans la balance, on n'est jamais trop prudent... Lindley Johnson, de la NASA, considère cet astéroïde comme tout à fait normal et l'a qualifié de "plus ou moins bénin".

Le passage d'astéroïde est en réalité un événement assez anodin. Des météores de la taille de 2006 QQ23 passent à proximité de la Terre environ une demi-douzaine de fois par an, d'après Lindley Johnson. Il y aurait d'ailleurs près de 900 astéroïdes, dans notre système solaire, qui seraient beaucoup plus gros, affirme-t-elle.

Un astéroïde frôle la terre : des dégâts potentiellement considérables

Assez pour provoquer des dégâts considérables ? En 1908, une météorite s'est écrasée près de Tougounska, en Sibérie. La collision, au dessus d'une forêt, avait généré une explosion de 20km de diamètre, détruisant près de 60 millions d'arbres et provoquant des dégâts sur plus de 100km. La déflagration avait été audible dans un rayon de 1 500km, et put même être mesurée en Europe et aux Etats-Unis. L'explosion aurait été équivalente à celle de plusieurs centaines de bombes nucléaires.

Or, la météorite de Toungounska ne faisait que 50 mètres de diamètre. Une taille dix fois moindre que celle de 2006 QQ23. Si celui-ci venait à toucher la Terre, l'explosion pourrait détruire un pays entier. Ce genre de collision grave a lieu en moyenne tous les 1000 ans.

Il y a 66 millions d'années, c'est une météorite de 10km de diamètre qui s'écrasa au large du Mexique. L'explosion, l'onde de choc, la chaleur, les tsunamis, les cyclones et les pluies de débris causés par cet impact eurent raison de la quasi-totalité des êtres vivants qui occupaient la Terre à cette époque. Cet événement scientifique, connu sous le nom d'extinction Crétacé-Paléogène, fut notamment marqué par la disparition des dinosaures.

Rien à craindre du côté de l'astéroïde 2006 QQ23, en tout cas. "Ce sont ceux que nous ne connaissons pas qui nous préoccupent", a déclaré Kelly Fast, de la NASA. Rassurant...

Ce gonfleur que tout le monde s’arrache est en solde ! Utilisez le code SOLDES30 !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.